l’épuration idéologique de Nicolas Sarkozy, c’est pour quand ?

Alors qu’il semble acquis au moment où j’écris ces lignes que les militants socialistes ne sont pour rien dans les « débordements« ¹ qui ont eu lieu à Bayonne, comme en atteste un journaliste de l’AFP présent, le candidat de la droite dure a donc décidé d’instrumentaliser sciemment un incident qui relève de la liberté d’expression,  en pratiquant l’outrance avec des termes particulièrement connotés, ce qu’il ne peut ignorer malgré son inculture notoire.

« Hollande a annoncé l’épuration, forcément, ça échauffe les esprits des gens de la base »

Bien qu’il ait probablement éprouvé la nécessité, en cet instant de tension compréhensible – surtout pour quelqu’un qui ne supporte guère d’être contredit comme l’histoire du « casse-toi pôv con » le prouve assez – de répondre à son adversaire socialiste à propos de la pique de «  l’Etat UMP« , parler d’épuration est une outrance qui dénote de la perte de ses nerfs. Évoquer sur l’instant des «comportements indignes d’un parti politique démocratique» relève d’une bien mauvaise foi après avoir laissé bien d’autres vilenies se commettre sans qu’il n’ait éprouvé le besoin de les condamner, comme les traditionnelles sorties pour le coup peu démocrates de Guéant, ou les emportements tyranniques de son conseiller et porte-plume favori .

Aller jusqu’à demander de surcroît des excuses au candidat socialiste qui ne semble pas être, le pauvre (comme contestataire, on fait mieux..),  pour grand chose dans ces événements relève en outre au mieux de la maladie mentale troublée de paranoïa, au pire d’une volonté d’utiliser sciemment l’incident à son seul profit électoral.

Et ça, c’est pas bien. C’est de la politique qui pue. Si Hollande et les socialistes sont devenus de dangereux conspirateurs qu’il s’agit de surveiller et de mettre hors d’état de nuire, que dire de nous autres, alors, gauchistes au Front haut ?!  L’UMP a-t-elle l’intention de rétablir exprès pour nous les camps en Sibérie ?

Place au peuple !

Source twitter GERSCHEL Frédéric@fgerschel

Des manifestants brandissent une banderole anti #Sarkozy sur son passage #Bayonne pic.twitter.com/gCiVxZpL

¹ Comme les qualifie pudiquement la Presse, là où il n’y a à mes yeux que l’expression populaire d’une exaspération, une liberté d’expression nécessaire. Est-il devenu interdit, dans ce pays, de s’opposer ?

5 commentaires

  1. Le problème, Murielle, c’est que cet homme-là, quand il est à l’Élysée, se comporte depuis 5 ans comme un candidat, et maintenant qu’il est à nouveau officiellement candidat, il se prend pour le président. Logique déconcertante. Tout candidat doit pouvoir supporter de se faire huer, cela fait partie du jeu. Où finit dans sa tête la confusion, où commence la stratégie électorale, bien malin qui saura démêler la part des choses. On sait, même les journalistes l’admettent, que tous les moyens lui sont bons, même ceux moins délicats que la bienséance réprouve. Si ses adversaires (car pour lui ce ne sont pas de simples concurrents) se piquent d’employer les mêmes méthodes, on pourra bientôt se croire à Palerme ou dans le Chicago de la prohibition.

    Il reviendra au Front de Gauche de relever le débat, en le ramenant là d’où il n’aurait jamais dû descendre, sur les idées qui engagent l’avenir pour la société de notre pays, sur tous les plans. Cela seul (j’insiste) importe. On adôôôrera au passage la tentative de coup de passe-passe à Florange, de promettre un argent déjà programmé pour la modernisation de l’outil sidérurgique. Qui lui avait soufflé le chiffre ?

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.