Moody’s soit la France… de Sarkozy

Voilà qui devrait sonner le glas des certitudes sarkozystes.  Puisque ces gens là prétendaient il y a peu, au moment de la perte du triple A telle que signifiée par l’Agence Standard&Poor,  que cette dernière n’était pas objective puisque les autres agences de notations ne se positionnaient pas dans le même sens, voilà qui ne pourra plus être claironné par les thuriféraires de la droite dure qui nous gouverne :

L’agence de notation financière Moody’s a annoncé lundi soir qu’elle envisageait d’abaisser à moyen terme la note de solvabilité maximale (Aaa) qu’elle attribue à la France, à la Grande-Bretagne et à l’Autriche. Moody’s a également indiqué avoir abaissé la note de solvabilité de l’Italie d’un cran à A3, celle du Portugal d’un cran à Ba3, et celle de l’Espagne de deux crans à A3 (source).

Comment vont-ils pouvoir se défendre, à présent ? En soulignant le fait qu’ils ne sont pas les seuls à avoir démérité ? Leur position est pathétique, vraiment. Nous nageons en pleine hypocrisie.

Européenne, l’hypocrisie ! Seuls les grecs ne peuvent plus se la permettre…  Et si l’on osait la transparence, ici et maintenant ?

.