Le FN est l’ennemi héréditaire des employés et des ouvriers

 

 Marine Le Pen et le Front National aiment beaucoup les travailleurs. Mais ils n’aiment pas les syndicats qui les défendent. J’en veux pour seule preuve les propos de celui que l’on désigne généralement comme le compagnon de Marion-Anne-Perrine Le Pen, et accessoirement vice-président du Front national. (Comme quoi la gestion d’un parti est trop sérieuse pour la confier à des étrangers. La politique au FN est donc une affaire de famille… Ne serait-ce pas ce phénomène que l’on qualifie de népotisme, par hasard ? Mais ceci est une autre histoire.. ).

 Qu’a donc dit Mr Aliot qui puisse m’offusquer de la sorte… ? Tout simplement (dans la dernière émission « Mots Croisés ») que les syndicats sont tous pourris, qu’ils ne sauraient représenter les travailleurs avec seulement une petite dizaine de pour cents de syndiqués en France, et qu’il serait temps de faire le ménage là-dedans.

 Effectivement, Monsieur, effectivement…. Mais que faisiez vous aux temps chauds ? « je chantais, ne vous déplaise, la Marseillaise ! » « vous chantiez ? J’en suis fort aise. Et bien, pensez, maintenant ! »  Car nous n’avons pas attendu, tout syndicaliste que nous sommes, pour nous poser la question… dont je voudrais bien qu’effectivement les candidats aux présidentielles s’emparent. Car elle est trop sérieuse quant à elle pour la confier à des lepénistes.

 Mais dites moi, Mr Aliot, si nous sommes si méprisables et inefficaces que vous le dites, expliquez-moi juste une petite et simple chose : pourquoi, si nous sommes si peu représentatifs, tentez vous avec tant d’opiniâtreté de nous noyauter de si grossière manière ?

 Pourquoi avez-vous tenté à plusieurs reprises de créer, sans grand succès, ce que vous présentiez alors comme votre « propre »syndicat maison ? Syndicat qui ne saurait d’ailleurs en aucun cas en être un puisque ce statut obéit à des règles précises qui de fait vous en excluent compte-tenu de vos positions politiques anti-démocratiques…

 Mais manifestement, fort heureusement,  la mayonnaise xénophobe ne prend pas, et c’est très bien comme cela. j’en veux pour preuve le peu de succès de l’initiative malheureuse de Marine Le Pen devant les grilles de PSA, à Sochaux… Lorsqu’elle a tenté de se livrer à l’une de ses entreprises de récupération politicienne dont le FN a le secret… et qu’elle s’est retrouvée confrontée à un militant du Front de Gauche (nous sommes nombreux à avoir été très fierrs de toi, Vincent).  Comme le disait ce dernier, on a rarement vu des militants du FN défendre nos retraites ou se trovuer aux côtés des ouvriers qui défendaient leur gagne-pain…. Il faudrait arrêter ce petit cirque victimaire qui consiste à tenter de faire croire que le vote frontiste serait majoritaire dans un pays qui l’ostraciserait : cela n’est plus le cas quand on voit l’empressement de certains journaleux pour faire de l’audience en vous invitant si volontiers. La réalité est bien plus simple : les salariés ne veulent pas de vous, le FN ne représente que (et c’est encore bien trop) environ 15 à 20 % des votants, ce qui ne fait aucunement une majorité, puisque 80 % des français ne sont pas xénophobes, racistes, homophobes, sympathisants d’une extrême droite européenne aux étranges relations avec l’histoire et, excusez moi du peu,  contre les droits des femmes . Si elles savaient toutes le sort que le FN leur réserve,  je doute qu’il y en ait encore beaucoup qui le soutiennent…

 Preuve en est que le peuple est bien moins con que ce que les médias en disent : certains préfèrent encore, quand ils ne sont pas d’accord avec le système, ne pas voter plutôt que de voter pour un parti dont ils ont éminemment conscience qu’il détruirait leurs libertés. Point barre.

NB. Ceci était l’ultime opus (mais pas le dernier j’espère) d’un trytptique gauchosphèrique écrit à  6 mains et trois cerveaux par l’ami des pas perdus, Steph, que je vous invite à rejoindre pour y lire son billet sur le même sujet sous un angle différent, ainsi que celui du Cri du Peuple, Nathanaël, qui s’xprime quant à lui à son auguste manière ici.

Et maintenant, Place au peuple !

 

PS. Sur ce même sujet du FN et des travailleurs, surtout, procurez vous ceci ! C’est un produit de première nécessité . En cas d’urgence, brisez la vitre ! Il est ci-contre…

.

7 réflexions sur “Le FN est l’ennemi héréditaire des employés et des ouvriers

  1. Sur l’argumentaire du FN il y a un (seul et unique) point où ils ont raison : les syndicats, avec au plus 10% de salariés syndiqués ne sont pas représentatifs des salariés. Et il va falloir qu’on trouve des solutions pour changer ça, sans passer par une obligation de se syndiquer (ça se fait dans certains pays).

    Je ferais le parallèle avec les élus, on doute de leur représentativité avec 40% d’abstention, les représentants des syndicats sont élus avec 90% d’abstention. Y a clairement un problème sur lequel on doit se pencher.

    J'aime

  2. Vendredi 3 février 2012 :

    Marine Le Pen (24%) vient derrière François Hollande (27%) dans les intentions de vote des actifs pour le premier tour de la présidentielle, dépassant Nicolas Sarkozy (18%), François Bayrou (13%) et Jean-Luc Mélenchon (8%), selon un sondage Ifop pour L’Humanité à paraître vendredi.

    http://www.lesechos.fr/economie-politique/infos-generales/politique/afp_00421498-presidentielle-marine-le-pen-derriere-hollande-au-1er-tour-selon-les-intentions-de-vote-des-actifs-283712.php

    Tout va très bien, madame la marquise.

    Tout va très bien, tout va très bien.

    J'aime

  3. @maxime : comme je l’écris dans l’article, c’est un sujet trops érieux pour le confier au Front national. Ceci d’autant plus qu’ils n’ont rien compris à l’essence même d’un syndicat, qui n’a pas à obéïr aux diktats d’un aprti quel qu’il soit. Et qui doit respecter les règles qui régissent tout syndicat, notamment celuid e défendre totu salarié quel qu’il soit. La préférence nationale s’y oppose donc.

    @BA : les sonbdages, ils étaient où, en 2002, deux mois avant ?

    @le partageux : je sais j’ai vu, et partagé également sur twitter… S’il nous avait averti avant, aurait pu faire la bande des 4 ! (c’était… la bande à Bonnot !).

    @dpp : alors, heureux ? On recomence une autre fois ? Et si nous étions plus nombreux, ce serait encore mieux, non ? Mais on aurait du se donner une heure de publication commune, ce serait encore mieux.

    J'aime

  4. Ces 2 affiches mises côte à côte, très parlant ; expliquer ça aux gens qui n’ont pas en mémoire les causes de la 2° Guerre Mondiale et comment le fachisme monte dans un pays me semble urgent, et un acte militant et humaniste simple à faire ! Alors faisons le !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.