les fonctionnaires ne voteront pas Sarkozy

source : Sarkostique

La fonction publique est « antisarkozyste », selon le Cevipof

Cinq ans après l’entrée en vigueur de la Révision générale des politiques publiques (RGPP), et trois mois avant l’élection présidentielle, le Centre de recherches politiques de Science-Po (Cevipof) publie une étude sur le vote des fonctionnaires. Dans cette note, Luc Rouban, spécialiste de la fonction publique, note un phénomène principal : le rejet du président de la République, Nicolas Sarkozy. (suite et source)

Ils ne voteront pas Sarkozy… mais les moins diplômés voteront davantage pour l’extrême-droite ! Réagissons.

.

6 réflexions sur “les fonctionnaires ne voteront pas Sarkozy

  1. il est grand temps que se termine cette période a marquer d’une pierre noire. ce quinquennat restera a jamais comme celui de la MEDIOCRITE.

    MEDIOCRITE dans presque tous les domaines de la société. et j’ai beau tenter d’y trouver un petit quelque chose de positif…Je ne trouve rien !!!???

    MEDIOCRITE pour ce nouveau totalitarisme du chiffre, de l’évaluation aveugle, de l’évacuation de l’humain relégué à la condition de variable d’ajustement. chiffres et évaluation à l’école (dès la maternelle pour nos petits de 3 ans), chiffres et évaluation dans la fonction publique avec le « New public management » et son globish associe. Nos services publics qui portaient haut les valeurs du bien collectif, de l’égalité devant la loi; en 6 ans à coup de LOLF et de sarkozisme, de RGPP et de privatisations rampantes ne sont plus que champs de ruines jonchés du malheur de milliers de fonctionnaires en souffrance et du désarroi de la population la plus fragile.

    MEDIOCRITE encore de ces trop nombreux cadres (moyens ou supérieurs) de cette fonction publique, qui sans vergogne ont endossé les habits du harceleur ou du liquidateur en entonnant, pensant que la fin de l’histoire était arrivée et que le Sarkozy serait l’horizon indépassable, l’air mauvais de la pensée unique, du fameux « TINA » de Thatcher, en s’assoyant sans ciller sur les principes fondateurs et constitutionnels du devoir de résserve et de la neutralité républicaine.

    J’aime

  2. @jacques : moi, si, d’emblée, comme cela, je trouve des choses positives dans ce monde qui effectivement nécessite de l’avis de beaucoup un bon coup de balai :
    1. ton commentaire, intéressant, bien tourné, et qui te permet de vider ta colère justifiée, et ce n’est déjà pas si mal…
    2. le fait que Mélenchon, partout où il passe, fasse salle comble et permette de représenter politiquement notre colère, en proposant des mesures de nature à remédier à cet état de fait.
    3. de plus en plus de gens ont conscience de la situation, et commencent à se lever pour la changer, à plus ou moins grande échelle. Ainsi, ces hauts fonctionnaires qui commencent à se livrer… et dénoncent des pratiques scandaleuses.. comme c’est le cas de ce qui tourne autour de l’affaire Karachi

    J’aime

Les commentaires sont fermés.