les femmes d’Orléans défendent leurs droits face au front national

Communiqué de presse du Collectif Orléanais des Droits des Femmes

   «  Marine Le Pen veut remettre le planning Familial au pas »

Le Collectif Orléanais des Droits des Femmes dénonce et condamne les propos de Marine Le Pen concernant le Planning Familial, qu’elle qualifie de « centre  d’incitation à l’avortement », et « qu’elle remettrait au pas », si pour le plus grand malheur des femmes, elle devait être élue Présidente de la République.

En s’attaquant au Planning Familial, en faisant du déremboursement de l’IVG, un axe de sa campagne dans le cadre de son programme pour l’élection présidentielle de 2012, c’est bien à la Liberté des Femmes à disposer de leurs corps qu’elle s’attaque.

Confirmé par sa volonté de vouloir organiser un référendum visant à donner à la vie un caractère sacré dès la conception. Ce qui est une remise en cause pure et simple de la Loi Veil de 1975 légalisant l’avortement dans notre pays.

Et que dire de son projet de vouloir créer un statut de la mère de famille française, qui ne confèrerait aux femmes des droits qu’en fonction de leur rôle social de mère de famille, justement ?

Si d’aucuns, dont nombre de médias, étaient tentés de croire que le Front National et sa Présidente étaient devenus plus « fréquentables », voilà qui révèle le vrai visage de ce parti, de sa dirigeante, et démontre bien qu’entre Jean-Marie et Marine, la différence n’est que d’un prénom.

Le Collectif Orléanais des Droits des Femmes ne restera pas inactif face à ces attaques sur les droits des Femmes, et ne défilera pas au pas (de l’oie ?) sur un air de « Marine, nous voilà ! »

Dominique Tripet,
Porte-Parole du Collectif Orléanais des Droits des Femmes

Merci à Circé pour ce communiqué…

Il est utile de préciser que MLP se prénomme en fait, selon l’État civil, Marion-Anne-Perrine, ce qui fait très certainement moins peuple… Pour la baronne de Montretout, qui a passé une enfance  plutôt aisée  à Neuilly.

5 réflexions au sujet de « les femmes d’Orléans défendent leurs droits face au front national »

  1. Une fois de plus une femme (?) attaque la liberté fondamentale des femmes, celle que le machisme ambiant leur avait fait perdre il y a déjà longtemps. Nous retrouvons bien là l’horreur que nous, soixante-huitards, avons combattue, ce vieux fonds capitalo-catho-bien pensant qui prévalait encore à fond dans les années 50. Cette période où la plupart des gens étaient couverts, même hors des églises où pour les femmes c’était obligatoire. Comment peut-on parler du foulard pour les musulmanes pieuses, alors que quelques années plus tôt c’était la norme pour toutes ?

    Voltaire signait Ecr.l’inf. : trois cents ans plus tard nous en sommes au même point, grâce à une famille qui a pris ces symboles pour prendre le pouvoir, et à des politiciens qui avancent dans le même sens tout en faisant mine d’appartenir à un parti politique différent.

    Le racisme est la chose au monde la mieux partagée : grâce au masculinisme triomphant il écrase déjà plus de la moitié de l’humanité ; sans compter toutes ses autres formes, qui écornent largement ce qui peut rester. Et le combat religieux est en première ligne pour enfoncer le clou, sous toutes les formes dont on parle ici.

    Liberté pour les femmes, liberté pour tous ! Ecr. l’Inf.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s