Faire rire avec la misère sociale ? Un bien petit journal… #sociétéduspectacle

L’anecdote a beaucoup fait jaser, au point de tourner en une polémique assez ridicule et dérisoire. Certains en profitent même jusqu’à tenter de faire passer Mélenchon pour un dangereux ennemi de la démocratie, et pourquoi pas un fasciste, tant qu’on y est… (M’égratignant au passage pour mon soutien, en me prenant à témoin, comme ici…).

Ainsi, notre mémoire militante est encore blessée du dessin de Plantu, qui a heurté de nombreux  militants du Front de Gauche, dont beaucoup se sont battus toute leur vie contre l’extrême droite, le FN, et les fascismes de toutes sortes.

Dernier épisode en date de la polémique dont le journal de Yann Barthès se gargarise, probablement  parce qu’il y a trouvé un filon potentiel (Mélenchon est en effet un très bon client télévisuel, qu’on l’aime ou qu’on le déteste, il ne laisse pas indifférent), le fait que le Front de Gauche aurait interdit l’entrée du meeting de Metz à l’équipe du Petit Journal de Canal. Ainsi, le Figaro annonçait-il la couleur :

Jeudi soir, Yann Barthès a diffusé un sujet montrant une équipe du Petit Journal empêchée d’assister à une rencontre de Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche, avec un collectif de chômeurs à Metz, à laquelle les autres chaînes ont pourtant eu accès sans problème.

Pourtant, la réalité est un peu plus compliquée que ne le souhaiterait voir montrer le journal satyrique… pour faire rire aux dépends des autres. Aussi, quand j’ai vu le twitt ci-dessus, je suis allé voir. Et je vous le conseille aussi,  ça vaut le détour. Merci à l’équipe d’@SI d’avoir contribué à rétablir la réalité. Leur article est ici.

Extrait :

En cause, une autre séquence le 14 décembre 2011 lors d’une manifestation contre la crise.

Une journaliste du Petit journal avait tourné en dérision cette manifestation en demandant les noms des responsables de cette crise. Répondant sérieusement à la question, Mélenchon s’était vite agacé après avoir compris que c’était une nouvelle « provocation ». Il avait même soupçonné la journaliste de vouloir mettre les syndicalistes dans l’embarras.

Voir la totalité de l’article et les vidéos qui vous permettront de mieux comprendre …

6 réflexions sur “Faire rire avec la misère sociale ? Un bien petit journal… #sociétéduspectacle

  1. Non seulement les falsificateurs font souvent flèche de tout bois, mais ils reprennent aussi du poil de la bête….Vous savez laquelle.

    Il y a du « cochon sauciflard pinard  » derrière chaque menteur!

    Ça méritait bien une réplique.

    S

    J’aime

  2. M’enfin, c’est n’importe quoi ce procès contre Le Petit Journal ! Quelle excuse bidon et démago de renverser la situation en prétextant qu’on cherchait à les empêcher de se moquer des chômeurs. Je pense n’avoir pas loupé plus de 3 ou 4 emissions du PJ depuis sa création et je ne les ai JAMAIS vu se moquer injustement. Jamais on ne les a vu s’attaquer à des ouvriers, des chômeurs, des gens en difficultés, etc… Ca serait incroyable. Leurs cibles sont les politiques et les célébrités en priorité. Et s’ils ne sont pas tendres, c’est souvent très mérités. Ils se montrent un peu susceptibles en ce moment, peut-être un brin de mauvaise foi concernant l’affaire de Joly/Mélenchon mais ça s’arrête là. On peut les remercier de participer à la dénonciation et à la satyre de nos politiques peu scrupuleux. D’autant plus que même si « l’excuse » du groupe de Mélenchon était légitime, elle resterait trop faible pour justifier la censure subie par le PJ.

    M.

    http://quandjeseraigrandejeseraiactrice.wordpress.com/blog

    J’aime

  3. Il est tout à fait possible de de manier la satyre, l’humour à l’encontre des « politiques » sans pour autant être journaliste, à canal+ y compris.Et avec Myna, nous ne trouvons rien qui puisse justifier la censure…Cette cochonnerie à laquelle il serait à un moment supposément « fondé » de répondre en jouant à son tour au cochon?

    Poursuivons-nous plus avant dans les répliques…?

    J’aime

  4. @mynameismarjorie : tu es bien naïve… En outre, tu n’as pas tout lu de l’article d’@si ! Si tu regardes bien les vidéos, peut-être comprendras tu mieux ? Certains journaux, comme le nouvel obs, vont même jusqu’à prétendre que l’équipe du PJ a été interdite de meeting à Metz, ce qui est faux. la propagande existe, c’est une erreur de le nier.

    J’aime

Les commentaires sont fermés.