Même le jour de Noêl, la lutte continue…

source : blog drapeau rouge (cliquez sur l'image)

« Petit Noël des sans-abri » devant le ministère du Logement

Une centaine de personnes ont organisé dimanche un « petit Noël des sans-abri » devant le ministère du Logement à Paris pour exhorter l’Etat à respecter la loi Dalo et à lancer un « plan d’urgence » de réquisition des immeubles vacants.

« Comment se fait-il que le gouvernement ne respecte pas la loi qui protège les plus faibles? », s’est interrogé le porte-parole du DAL (Droit au logement), Jean-Baptiste Eyrault, à l’origine de ce rassemblement qui comptait de nombreuses mères de familles.

Au milieu d’un sapin de Noël orné de clés en carton et de pancartes fustigeant un Etat « hors-la-loi », les manifestants ont revisité le célèbre air du « Petit papa Noël » en appelant « le petit papa Nicolas » (Sarkozy, ndlr) à « descendre du ciel avec des logements par milliers ».

Selon M. Eyrault, 30.000 familles sont reconnues prioritaires pour bénéficier de la loi sur le droit au logement opposable (Dalo), votée en 2007. « Mais l’Etat ne les reloge pas alors qu’il en a l’obligation« , a-t-il affirmé.

Fin novembre, le secrétaire d’Etat au Logement Benoist Apparu avait estimé qu’il faudrait des « années » pour rendre ce droit effectif mais avait récusé que l’Etat était « hors-la-loi ».

Le porte-parole du DAL a également accusé dimanche le gouvernement de mener une « politique meurtrière » en laissant un nombre croissant de familles à la rue.

« C’est une véritable crise du logement qui résulte des politiques inégalitaires menées par le gouvernement« , a tonné M. Eyrault, appelant à un « plan d’urgence » de réquisition des logements appartenant à l’Etat ou à l’Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP).

« C’est notre manière à nous de lancer la campagne présidentielle », a souligné M. Eyrault, ajoutant qu’une délégation devait être reçue dans l’après-midi par M. Apparu.

Présent dans l’assistance, l’ex-leader du NPA, Olivier Besancenot, a assuré qu’une alternance à la prochaine présidentielle ne « suffirait pas » à régler la question du mal-logement. « Il faudra toujours continuer les mouvements sociaux », a-t-il estimé.

Fin juin, 27.500 décisions de relogement et d’hébergement de ménages prioritaires prononcées par la justice n’étaient pas mises en oeuvre, selon le rapport du comité de suivi de la loi Dalo publié en novembre.

source

Publié par

GdeC

"Un jour, les successeurs des fascistes d'hier arriveront à vous convaincre que les antifascistes d’aujourd’hui sont vos ennemis ". * électron libre, blogue en sniper, avec une fâcheuse tendance à graviter plus volontiers à gauche (j'ai dit à gauche... Vraiment !). Politique et société, droits humains, défense des libertés fondamentales. #athee #antifa - Lutte contre les discriminations (LGBTQphobies - sexisme - racisme - fat shaming) - Anti-autoritaire ("et avec ça, faut-il vous l'envelopper ?")

Une réflexion sur “Même le jour de Noêl, la lutte continue…”

  1. Ne pourrait-on pas porter plainte contre ce gouvernement inapte, menteur, voleur…………(et j’en passe des meilleurs) ?
    Faudra t’il qu’un (une) pauvre bougre s’immole par le feu ?
    Les « Indignés » du monde entier résistent et en France combien sont ils ?
    Sommes-nous des moutons, qui mouillons notre culotte, ou plutôt qui ne nous mouillons pas dès que nos propres problèmes financiers se sont résolus ?
    Je pense à tous ces grévistes qui ont les médias et les utilisateurs pour faire parler d’eux. Mais les sans abris, les sans rien, les désespérés, les expulsés, les qui n’ont plus d’espoir, et j’en oublie, comment font ils pour se faire entendre. Pourquoi sommes nous si égoïstes ? Heureusement qu’il y a des personnes qui les aident sinon….

    Je mélange tout, ne m’en veuillez pas je suis tellement indignés par les mensonges et autres magouilles du gouvernement et de leur petit tout petit manitou.
    Ce n’est pas moi qui ait emprunté, ce n’est pas les français et pourtant c’est nous qui allons réparé, remboursé, nous faire avoir comme d’hab (Je reste polie)

    Pffff ça m’énerve
    Au fait, je n’ai rien contre les grévistes, nos grand parents se sont battus pour y avoir droit.

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.