le FN à l’épreuve des faits

le FN contre l’écologie, l’égalité hommes-femmes, les syndicats… Pour les pauvres gens, vraiment ? Va falloir le prouver mieux que ça…

Comme je crois davantage à la valeur de l’exemple et du cas concret qu’à la force de l’argumentation, surtout envers des gens sur lesquels le discours n’a plus prise, je remercie Corinne Morel-Darleux de nous avoir fait profiter de ces pièces effectivement édifiantes sur son blog.  Les textes qui suivent sont des extraits de quelques amendements déposés par le groupe FN à l’occasion de ses séances des 14, 15 et 16 décembre 2011. Tout est dit en 3 temps, 3 mouvements :

Sur la conception écologique particulièrement éclairante et toute en nuances de ce parti, qui consiste notamment à opérer une certaine forme de négationnisme de la réalité des émissions préoccupantes de gaz à effets de serre, ce qui conduit à nier les observations les plus élémentaires de la science contemporaine :

Sur le contenu du programme Égalité femmes-hommes de ce parti, qui demande purement et simplement sa suppression (on notera au passage la pertinence de l’allusion discriminante…) :

 et enfin, pour vous épargner le passage au cabinet, ce dernier morceau d’anthologie  qui en dit long sur leur esprit de gauche tant vanté en termes d’évolution positive par une certaine presse, sur leur solidarité envers les travailleurs et sur la conception toute particulière qu’ils ont de leur protection, eux qui ont pourtant tenté de noyauter certains syndicats, prétendant défendre les intérêts des salariés français. Je serais d’ailleurs curieux de savoir  ce  que Monsieur Engelmann notamment pense de cette position singulière… Négation totale de sa fonction d’autrefois :