l’extrême droite est derrière Civitas et regardait ces pauvres chrétiens…

photo de @Davir Ruano (cliquez sur l'image pour en voir d'autres toutes aussi superbes de la pièce Golgota picnic, histoire de vous instruire aussi le regard ! )

.

« L’œil était dans la tombe et regardait Caïn.« 

.

Manquait plus que ça : le retour de la calotte de la religion dans les affaires de l’État  ! Qui nous parlait il y a peu de respect de la laïcité ? On les entend moins, cette fois-ci… Et surtout pas au Front National, dans lequel il y a tant d’intégristes… Et pourtant ! Les agissements de ces gens là sont nettement plus déstabilisants pour notre vie démocratique que des prières dans la rue ! La preuve ici… Au plus haut sommet de l’État français ! Mais que fait la Police de la pensée ? Agissons., chacun avec nos petits moyens favoris du quotidien…

.

 Il paraît que Civitas veut peser davantage sur la vie politique française… C’est pas moi qui le dit mais Le Nouvel Obs, pourtant pas forcément ma tasse de thé. Pas plus que ma tranche de pain bio au caviar frelaté du Nord Pas de Calais trempé dans le chocolat aux figues de Montpellier. .. Et pourtant.

 Que nous dit Céline Cabourg, l’auteure de cet article ? Que ces allumés du bocage (on voit d’ailleurs bien ce que ce genre d’éducation a donné avec de Villiers..) sont outrés devant tant de prétendue christianophobie, le nouveau mot à la mode qui éclipse si rapidement un autre tombé aux oubliette de l’idéologie. Une outre contenant autrefois plus spontanément du vin (de messe?) selon le wiktionnaire, on n’en conclura ce qu’on voudra…

 La journaliste nous apprend également, ô surprise et indignation stupéfiante, que «  le sénateur Nouveau Centre, Yves Pozzo di Borgo dont la demande de réduction de la subvention est publiée sur le site et le secrétaire d’Etat Pierre Lelouche qui, interrogé par Le Figaro s’était dit « choqué que la Mairie de Paris finance même indirectement des spectacles tels que « Golgota Picnic«  » font partie d’une liste dont j’ai déjà parlé ici.

 Pourtant, même des catholiques sincères et sans calculs, bien plus posés et respectables que ceux de Civitas, et ceux qu’ils manipulent (en vue de quoi ?), dont je respecte la blessure, sont gênés par de telles manifestations qui effectivement n’honorent pas ceux qui s’y livrent… Ne sont-ils pas les proies inconscientes d’un mouvement plus fort qu’eux dont les buts politiques inavouables devraient inquiéter tout démocrate, qu’il soit chrétien, musulman, protestant, athée ou bouddhiste, tous unis en un même vivre ensemble qui proscrit donc certaines thèses discriminantes qui ont conduit au pire de notre humanité commune ?

 « il ne s’agit véritablement pas d’incriminer ceux qui suivent de bonne foi l’institut Civitas (notamment parce qu’ils n’ont pas trouvé d’autre mode d’action) il est manifeste que ce dernier poursuit un agenda politico-religieux. Cet agenda devrait inquiéter tout chrétien sincère, surtout lorsque l’on a connaissance des complaisances coupables du dirigeant de Civitas, Alain Escada, ancien dirigeant d’une revue dont la justice belge a jugé qu’ »il est avéré [qu’elle] a accueilli des articles pro-nazis » ou « en l’honneur d’antisémites notoires » (texte du jugement). Merci Koz. Je te laisserai volontiers le mot de la fin, malgré nos divergences de vues, car c’est ce qu’il fallait démontrer aujourd’hui… provisoirement.  Car je suis profondément lucide : nous n’en aurons jamais fini avec ces gens là, depuis des temps immémoriaux…

Un autre monde est possible, mais ils ne le savent pas encore. 🙂

Post-Scriptum : ça alors ! L’auteur de Golgota Picnic, Rodrigo García, est né en 1964, comme moi !

.