L’ UMP remporte le palmarès du machisme en politique

source : aliceswonderverden (cliquez sur l’image)

 

Un exemple des manquements du parti Présidentiel aux règles de la Parité dans la Région Rhone-Alpes…

Des féministes s’invitent au rassemblement de l’UMP

L’UMP du Rhône est-elle particulièrement machiste ? A en croire, les féministes qui ont tenté de se faire entendre lors du rassemblement de mardi soir, la réponse est oui.

Une salle était réservée à la presse, c’est le seul moyen de pouvoir travailler dans des conditions correctes. Le meeting est retransmis sur grand écran.

De l’intérieur, nous avons soudainement entendu un brouhaha, des sifflets. « C’était des provocateurs socialistes », a dit un militant.

Jusqu’à la réception d’un communiqué de presse, j’ignorais que « quatre activistes du groupe d’action féministe La Barbe (dont j’ai déja parlé ici ndlr)  (étaient) intervenues ce soir à la deuxième convention nationale UMP de présentation du projet 2012″.

« Les barbues ont déployé leur banderole devant le pupitre du secrétaire général de l’UMP, Jean-François Copé, racontent les Barbues. Celui-ci, tout en vantant la liberté d’expression, a fermement refusé la parole aux barbues. Elles ont néanmoins tenu une conférence de presse à l’extérieur, durant laquelle elles ont lu leur tract, félicitant ironiquement, comme à leur habitude, le parti présidentiel ».

Voici le texte du tract en question : « Messieurs, quel signe plus sûr de cette volonté de rassemblement que la ligne politique appliquée avec constance par l’UMP ces dernières années ? La région Rhônes-Alpes peut s’enorgueillir d’un sans-faute avec 30 hommes sur 30 députés UMP.

Au-delà de la région, vous appartenez à un parti qui n’a pas eu peur de braver les lois scélérates de la République et a accepté d’en payer le prix : 4 millions d’euros d’amende versés au titre du non-respect de la loi sur la parité en 2010. »

Rappel des chiffres :
Gouvernement français (novembre 2011) : 19 hommes sur 23 ministres (82,6%)
Cabinet du Président de la République (novembre 2011) : 40 hommes sur 48 membres
(83,3%)
Elections cantonales 2011 : 80,4% d’hommes investis comme candidats par l’UMP
Elections régionales 2010 : 74% d’hommes investis comme candidats par l’UMP
Députés de la région Rhône-Alpes : 30 hommes sur 30 députés UMP (100%)
Sénateurs de la région Rhône-Alpes : 6 hommes sur 8 sénateurs UMP (75%)

(source : LibéLyon)

.