Hollande scie sa branche

De l’autre côté de la gauche, là où règne le PS c’est la pagnolade permanente. Avec de tels stratèges à la manœuvre, comme on l’a vu dans le cas de l’accord PS-Verts, avec de tels débatteurs comme on l’a vu avec Jack Lang face à Copé, avec un tel programme comme on l’a vu avec celui annoncé par Michel Sapin au nom de François Hollande, on peut se demander si ces dirigeants socialistes ont réellement envie de gagner la prochaine élection. En une semaine, ils ont tué l’idée de rassemblement libre et enthousiaste à gauche, le goût du débat frontal et le moindre espoir de changement économique. Mais avec l’arrogance et le nombrilisme qui sont désormais leur marque de fabrique, les dirigeants socialistes sont déjà en train de pleurnicher que c’est de la faute des autres s’ils ne convainquent personne ! Avec de tels adversaires Nicolas Sarkozy est tranquille.

Jean-Luc Mélenchon, sur son blog, aujourd’hui

http://labs.ebuzzing.fr

6 réflexions sur “Hollande scie sa branche

  1. On n’assomme pas un homme à terre. C’est pas bien. Eh oui, Hollande est resté trop longtemps au soleil de son « succès » des primaires : çà coule dans la boîte ! Au-delà, c’est vide, car le discours quand il y en a est celui de la droite libérale et sans solution, TINA.

    Nos concitoyens ont-ils une idée du pétrin où nous sommes, et où la droite élargie veut nous garder ? Ou faut-il attendre qu’ils crèvent de faim pour bouger, déjà affaiblis ?

    J'aime

  2. @sydne93 : merci… Longue vie à toi aussi. Et bon courage (l’en faut pour tenir un blog dans la durée), celui-ci me prend tant de temps que je ne sais pas si je vais pouvoir suivre le rythme encore longtemps…

    J'aime

  3. Mélenchon, continue à faire bouger les choses, mais c’est pas en se tapant sur la g—- entre gens de gauche molle ou pas que ça fait avancer le Schimibilibilik… ( Hic …! ), c’est même comme ça que la Droite réac reste en place et y est arrivée en 2007 !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.