enfin une bonne nouvelle : les pauvres d’Europe vont pouvoir manger

Après les craintes que ceux qui ont encore une pensée pour les plus démunis en ces temps troublés ont connues il y a quelques mois, je suis heureux de vous partager l’information qui suit :

Le Programme européen d’aide aux démunis dont bénéficient des  centaines d’organisations caritatives a obtenu lundi 14 novembre un  sursis de deux ans, à la suite d’un compromis franco-allemand qui risque  toutefois de sceller sa disparition à terme. Ces 480 millions d’euros  annuels, tirés des fonds agricoles  européens et servant des repas à 18  millions de pauvres via les banques  alimentaires, étaient menacés dès l’an prochain d’une réduction  drastique de 80 % à la suite d’un arrêt de la Cour européenne de justice, initié  par l’Allemagne

[…]

Rien qu’en France, troisième pays bénéficiaire des fonds européens,  130  millions de repas sur les 440 millions généralement distribués ne   l’auraient plus été dès 2012, selon les associations. Les Restos du  Cœur, l’une des plus importantes associations d’aide aux pauvres en  France, a salué lundi une décision « très responsable » qui évite à l’Europe une « crise humanitaire ».

C’est une « bonne nouvelle » s’est félicité le président de la  Fédération française des banques alimentaires (FFBA), Alain Seugé, tandis  que le président du Secours populaire, Julien Lauprêtre, a fait part  d’une « grande satisfaction pour tous les gens dans le besoin ». « Il sera important dans les mois qui viennent de se mettre autour d’une table pour voir quel autre dispositif on peut imaginer » au-delà, a souligné le président des Restos du Cœur, Olivier Berthe. (source)

Posez donc la question aux responsables de vos partis habituels : se sont-ils posé la question ? Sont-ils prêts, en cas d’accès au gouvernement, à imputer cette dépense supplémentaire indispensable dans leur budget prévisionnel ? Comment la financeront-ils et à quelle hauteur ?

.

7 réflexions au sujet de « enfin une bonne nouvelle : les pauvres d’Europe vont pouvoir manger »

  1. Encore mieux : garder le dispositif de façon toute transitoire, au cas où, tout en œuvrant au maximum pour qu’il n’ait bientôt plus de raison d’être (ce que ne font pas les politiciens actuels, qui ont laissé exploser ce genre de besoin).

    J'aime

  2. En gros c’est reculer pour mieux sauter, dans l’espoir vain que la crise soit passée? La suppression était trop visible en ce moment alors il faut trouver un moyen discret de virer cela. Sur que des gens y travaillent.
    D’un autre coté, il faut être conscient que la PAC est aussi à revoir et que cette aide avait plus à gagner à être dans le volet social de l’Europe. Problème : il n’y a pas de politique sociale en Europe. C’était déjà un manque dans Maastricht, le TCE, Lisbonne…. et même si c’était un nivellement par le bas, il y aurait tout de même un gain à avoir cela.

    J'aime

  3. Nous sommes ravis, nous sales pôvres cons, profiteurs-fraudeurs, irresponsables et contre productifs d’apprendre que pendant deux ans encore nous allons pouvoir faire bombance, nous empiffrer jusque-là, que nous pourrons thésauriser les packs de lait 100% écrémé-UHT, remplir nos frigo de dernière génération, plus grands et plus beaux, de plaquettes de « beurre doux », de yogourts bas de gamme partout inconsommables, et nos buffets de conserves an passe de finir au rebut…Nous ne savons comment exprimer notre reconnaissance au couple franco-allemand d’avoir eu soucis de préserver nos prodigieux privilèges.
    De même nous leur sommes reconnaissants de lutter contre ces labo qui nous gavent de médicaments, contre les toubibs qui nous refilent des arrêts de boulot (quand on en a, du boulot du genre terrassiers, manut’, esclaves corvéables à merci dans l’agro-alimentaire forcément à « pénibilité réduite ») . Mais nous voyons bien que tout va dans le bon sens…pour nous jolies oies du capital…

    Bon, bien sûr, nous déplorons que dans le Grand Ouest d’aucuns tergiversent, pinaillent, chipotent en refusant un bel aéroport à N-D des Landes, un EPR à Flamanville et que sais-je encore?

    Et je passe sur ce lapsus de François Fillon cet après-m’ à l’Assemblée Nat, répondant au président des socialos en ces termes: – » Oui, Mr le Président Euro…. » déclenchant ainsi l’ire rieuse de ses pairs de nouilles…
    Avec un aplomb inimitable, sans même débrayer une seconde, loin de se reprendre d’avoir ainsi lourché de la langue, le 1er Sinistre d’expliquer qu’il n’a jamais écorché le patronyme de son interlocuteur qu’il déclare « connaitre depuis longtemps », ce dont nous ne doutions même pas!…
    Il est de ces après-midi où regarder les débats à la Tv est encore plus beau que de se casser les brouilles au cirque d’hiver….

    Héhéhéhéhé.
    Steph.

    J'aime

  4. « Vous voulez soulager la misère, nous, nous voulons l’éradiquer. » (Victor Hugo)
    Mais c »est une bonne nouvelle pour les bénéficiaires de cette aide, d’autant plus que, si nous ne changeons pas de façon de vivre, la situation va perdurer et s’aggraver.

    J'aime

  5. En licenciant tous les « empiffrés » qui nous gouvernent et sur nos os prospèrent avec insolence, en liquidant leurs polices et leurs armées, en remisant aux poubelles de l’histoire un modèle d’organisation sociale basé sur l’exploitation de la misère et la répartition des contraintes, nous n’aurions tout simplement plus jamais faim, nous aurions éradiqué la « pauvreté » et craché à la gueule ces tenanciers de bordel secondés en ceci par autant de croupiers connus et désignés aussi sous le peu reluisant vocable de « parlementaires ».

    Prenons nos affaires en main nous-mêmes, virons-les tous!!!
    Steph

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s