le bouffon est parti… Au suivant !

source : rednoize propaganda

Silvio Berlusconi a quitté son poste par la petite porte, partant du Quirinal, la présidence italienne, par une sortie dérobée sous les huées et les insultes de plusieurs centaines de manifestants venus fêter son départ. La foule conséquente qui entourait la présidence criait « Démission », « Mafieux », « Honte » ou « Bouffon », des mots qui ont « fait beaucoup de peine » à l’intéressé à en croire des dirigeants de son parti, le Peuple de la liberté (PDL).  Un orchestre s’est même installé près du palais présidentiel pour jouer l’Alleluia du Messie d’Haendel. Des rassemblements similaires ont eu lieu dans plusieurs endroits de Rome, notamment devant la résidence du Cavaliere. (source)