Sur le front des luttes, la politique autrement

cliquez sur l'image pour consulter le sommaire

Après avoir découvert cette initiative, je voulais dire (et en l’occurrence écrire…) ma fierté d’appartenir à ce mouvement qui ne se contente pas de faire dans le déclaratif et les bonnes intentions de principe mais qui joint le geste à la parole. Cela est important à mes yeux. Puis dire aussi combien j’apprécie la créativité du parti de gauche  et du front de gauche (remue-méninge, andouillette AAA, etc…).  Aller au devant des gens là où ils sont (devant les pôles emploi aussi  j’espère ?) et ne pas se contenter d’avoir du mot peuple plein la bouche en restant entre soi, voilà qui me va droit au coeur et dans le bon sens, pour contrer l’ennemi sur son propre terrain. Il nous reste encore moins de 6 mois pour convaincre… Agissons !

Présidentielle / Législatives : Le Front de gauche lance son « Front des luttes »

Mardi, 25 Octobre
Laurence Sauvage

Aujourd’hui, mardi 25 octobre à 12h00, le Front des Luttes organise une rencontre-débat à la gare d’Austerlitz avec des syndicalistes cheminots. A cette occasion, Marie-George Buffet présentera l’équipe qui animera avec elle le «Front des luttes » dont l’objectif sera, dans la campagne présidentielle et législative de 2012, de combiner exigences sociales et propositions politiques alternatives.

Cette campagne sera marquée par la présence du Front de gauche dans les luttes sociales et la rencontre avec les salarié-e-s pour mener une campagne citoyenne dans les entreprises.

Les Fonderies du Poitou, Fralib, Continental Nutrition, Still Montataire, Maternité des Lilas, Florange, Papeteries M’Real… autant de conflits sociaux où le Front de gauche a déjà eu l’occasion d’apporter son soutien et d’engager le débat avec les salarié-e-s sur les propositions fortes du Programme «L’humain d’abord ». Avec le Front des luttes, le Front de gauche veut donner d’avantage de pouvoir aux salariés et au peuple face à la loi des banques et des actionnaires.

Le Front de gauche avec son candidat commun, Jean-Luc Mélenchon et ses candidat-e-s aux élections législatives, ont l’ambition de construire une grande mobilisation politique dans le monde du travail sur la base d’exigences sociales fortes. C’est la condition pour faire reculer l’abstention, battre la droite et l’extrême droite, et gagner une véritable alternative à gauche. (la suite ici)

Sur le sujet, lire aussi…

Publiez cet article sur votre réseau social préféré !