Comment ça il est pas frais, mon poisson ?

Billet doux / La maquerelle vertueuse

Publié le samedi 24 septembre 2011 à 11H00

La « République irréprochable » voulue par Nicolas Sarkozy a la douce voix de l’harengère de l’UMP Nadine Morano, qui se répand partout sur les ondes que son poisson est frais quand le citoyen sait bien qu’il n’en est rien. Elle a le visage fourbe de Brice Hortefeux qui jure la main sur le cœur qu’il n’a pas eu connaissance des procès-verbaux des juges alors qu’il téléphonait le contraire à son pote Gaubert mis en examen. Elle a l’impudence de Jean-François Copé qui dénonce dans l’affaire Karachi, tenez-vous bien, un complot socialiste. La « République irréprochable » ressemble à s’y méprendre à une mère maquerelle qui voudrait nous faire croire qu’elle travaille pour une ligue de vertu.

Bruno TESTA,    ici.

btesta@journal-lunion.fr

2 réflexions sur “Comment ça il est pas frais, mon poisson ?

  1. Cré nom de non:La « Gôche de Palais » prend le Luco!

    Ce matin une amie me faisait part de ses terribles déboires avec l’informatique à force d’insister pour créer une plateforme susceptible d’accueillir correctement quelques coléreux et coléreuses enragéEs ayant des choses à dire.
    Plateforme qui a déjà fonctionné un peu et abrite même une annexe des nosotros.incontrolados:FAICMFSF(Voir les coordonées sur nos pages dans nos liens déchainés).

    Je ne savais que lui dire justement sinon combien je compatissais; mais ça c’est le genre de trucs qui ne servent précisément à rien…

    Alors je ne le dis pas, et je nierai le lui avoir dit ! même si j’étais torturé dans les sous-sols du SÉNAT qui lui aussi d’ailleurs ne sert strictement à rien d’autre qu’à occuper inutilement un palais qui pourrait connaitre d’autres usages et aussi accessoirement de permettre à quelques centaines d’empaffés de s’engraisser comme chapons en épinette dans un poulailler en foire. (voir la toph du cabanon sur nos pages aussi)….Nous l’avons chouravé au célèbre canard « Porte parole baveuse de l’UMP » que nous surnommons avec délectation « Le Gras du Frigo »:

    Et je ne parle même pas du montant scandaleux des émoluments versés à chacun d’entre tous.

    En revanche, pour nous qui avons nos grosses emmerdes en informatic-toc, comme beaucoup d’autres, ça s’est un peu dégagé sur l’horizon:…. »Ccleanner  » m’avait recommandé – et que nous recommandons à notre tour- la même amie, a fait des merveilles sur ma bécane!

    Je me demande si je me fends ou non un papelard sur la conquête des lambris du SÉNAT par une « Gôche de palais »….par des Prosénataires et non des Prolétaires qui eux sauraient bien entendu quoi y foutre d’un peu intéressant comme d’ y jouer avec bonheur au jeu du plus iconoclastes.

    Mais il est vrai, que dans ce cas, ce ne serait pas au moyen de la mise en scène électorale de cette « cooptation d’ arrivistes imbéciles » que ce Palais aurait été pris par des prolétaires pour en déloger les flatulents personnages.

    Bref, on verra bientôt si « la Gôche » envisage exemplairement ou non de restreindre le « train de vie » (voire d’y renoncer) des sénateurs-séniles ou s’il faut l’enfermer à double tour dans « le petit cabinet », cette « micro-prison » du Palais du Luxembourg, inoccupée depuis le vote de la loi sur la Laïcité en 1905 -(en vérité un appartement spacieux, précieux et outrageusement luxueux)-.en attendant la prochaine livraison de cordes et de réverbères!

    Steph.

    http://nosotros.incontrolados.over-blog.com

    J'aime

Les commentaires sont fermés.