Fête de l’Huma : les absents ont toujours tort.

« Qui dans son positionnement, son image et ses propositions peut à la fois rassembler non seulement les socialistes, mais également les écologistes et l’autre gauche ?«  (voir ici)

Une réponse après ceci :

La Fête de l’Huma lance le programme 2012 du candidat Mélenchon

  • Par Anne Brigaudeau (avec agences) (source)

La traditionnelle fête du Parti communiste qui se tient ce week-end à la Courneuve permet de réunir la gauche d’Aubry (PS) à Arthaud (FO) et de lancer le programme du candidat Mélenchon pour 2012.

Sous le titre « L’humain d’abord », le programme  du Front-de Gauche a d’ailleurs été tiré à 50.000 exemplaires sous forme d’un livre à 2 euros (éditions Librio).
En 95 pages, les principales mesures sont détaillées, notamment :

. le Smic à 1.700 euros brut


. la titularisation des 800.000  précaires de la Fonction publique


. le salaire maximum (écart de 1 à 20 entre le  plus bas et le plus haut salaire)


. la retraite à 60 ans à taux plein,

. le « plan  d’urgence » de construction de 200.000 logements publics sociaux par an pendant  5 ans,

.  le recrutement dans l’Education, la police, relocalisation des activités

. la création de pôles publics bancaire, de l’industrie, du médicament ou de  l’énergie comprenant EDF, GDF, Areva et Total renationalisés.

En désaccord sur le nucléaire, le PCF historique et le Front de gauche de Jean-Luc Mélenchon à tonalité plus écologiste se sont mis d’accord sur le principe d’un débat public  suivi d’un référendum.

Le programme du Front de gauche sera financé par la  réforme fiscale, qui fixe la barre du revenu maximum annuel  à 360.000 euros, par les taxes sur les revenus financiers ou encore la suppression des 30  milliards d’euros annuels d’exonérations de cotisations sociales patronales.

Donné par les sondages comme  favori de la primaire PS, François Hollande ne viendra pas dans les allées de la Fête. C’est Martine Aubry  qui sera accueillie par Pierre Laurent samedi en début d’après-midi au stand du  PCF aux côtés de Jean-Luc Mélenchon, Cécile Duflot (EELV), des porte-parole du NPA ou  de Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière).

Arnaud Montebourg (PS) participera, lui, à un débat sur la démondialisation  samedi avec le député PCF André Chassaigne.

La Fête de l’Humanité comporte évidemment une forte dimension festive (au programme cette année : Joan Baez, Yannick Noah, Lavilliers, Soprano…),  mais aussi des débats ( sur Fukushima, l’Europe, la « démondialisation »…). Elle s’achèvera dimanche par un meeting collectif du Front de Gauche

Demandez le programme !

 Hollande a donc donné sa « propre » réponse à ma question de début de billet  (qui n’est d’ailleurs pas que la mienne …) : le mépris, par son absence, contrairement à Martine Aubry et Arnaud Montebourg, qui eux nous feront  l’honneur de leur présence…  Sans parler de nos autres partenaires habituels, et de Cécile Dufflot (EELV). . Merci à tous.

2 réflexions sur “Fête de l’Huma : les absents ont toujours tort.

Les commentaires sont fermés.