le goût amer de l’effort mutuel

Comment des députés, majoritaires ou pas, de droite ou pas, peuvent-ils en leur âme et conscience voter une telle mesure, cette  nouvelle taxe sur les mutuelles, qui va pénaliser tous les français, alors qu’ils n’ont pas voulu taxer, ou si peu,  les plus riches, pas voulu taxer ou si peu les propriétaires de résidences secondaires ? Et pas voulu taxer les parcs de loisirs tout simplement parce qu’un gros Monsieur s’est fâché tout rouge… et non par souci de l’intérêt collectif.

Drôle de message d’une profonde injustice donné à des français qui sont déjà submergés de taxes à en vomir. Au nom du principe de réalité, peut-être ? Bel exemple de partage des richesses, assurément. car les mutuelles sont des organismes à but non lucratif, relevant de l’économie sociale et solidaire, et non des entreprises accumulant des bénéfices sur lesquels il suffirait de prélever une quelconque gabelle… Voilà donc là une mesure bien de droite : taxer les pauvres pour laisser les riches continuer à spéculer tranquillement et nous préparer une nouvelle crise…  Yen a marre !

Un autre monde est possible.

(Lire aussi ceci)

.

2 réflexions sur “le goût amer de l’effort mutuel

Les commentaires sont fermés.