Rouge ? ou Vert de combat ? je me tâte…

Quand ce billet paraîtra ici, je serai dans les Vosges, mon territoire de prédilection : perdu dans les montagnes, avec une vue incomparable (j’en pleure  presque de joie chaque fois qu’il m’est donné de la contempler..), sur une terrasse de gré rose installée là par un maçon allemand qui fut autrefois prof d’anglais et eut de multiples autres vies (un gars comme je les aime, pas courant…), loin de  tout, où le portable pas plus qu’internet ne passent… On ne risque pas d’être emmerdé par les importuns, vraiment. J’y suis bien.

J’en profite avec un peu de distance nécessaire pour évoquer le cas du candidat d’Europe Écologie Les Verts (EELV pour les initiés),  Eva Joly. Ces derniers jours, Dany l’autrefois rouge,  à tendance à présent rose bonbon,  s’est cru autorisé à cracher sur la démocratie en remettant en cause le choix des militants qui l’ont préférée à Hulot. Moi, cela me va, malgré sa binationalité tant décriée… Mais pas à DCB : elle risquerait de faire perdre le camp des sociaux démocrates qui ont la faveur du vieux révolutionnaire d’autrefois. Sûr qu’il est pour Hollande, le bougre. D’autres candidatures plus à gauche lui seraient insupportables, lui qui préfère soutenir depuis des années ceux qui nous ont foutu dedans depuis toujours :  le camp des plus fortunés. Aussi, il souhaite expressément qu’il n’y ait pas de candidature écologiste… Belle mentalité, si favorable à la pluralité des opinions. Un autre zélateur du vote utile ?

Mais ce n’est pas ce vieux râleur atrabilaire et pseudo rebelle, que je voulais voir surgir ici, qui se prononce si facilement pour « une sortie du simplisme droite/gauche » dont je suis . Cela se fait contre mon gré, dans le hasard de l’écriture spontanée qui est la mienne…  Mais de Laurence Vichnievsky,  ancienne homologue professionnelle d’Eva Joly. En effet, le  simple fait que cette dernière puisse se ranger à l’avis de l’UMP sur le sujet de la retraite à 60 ans me suffit à me la rendre antipathique.

«Aujourd’hui, la réduction de la dette s’impose à nous comme un rappel au principe de réalité. Elle nous oblige à revoir notre projet, non dans ses principes, mais dans sa mise en oeuvre», écrit Mme Vichnievsky dans une tribune libre parue dans Libération jeudi.

Et bien, je tiens à dire que de cette écologie là, qui se soumet à une certaine vision économique si proche de celle de la droite que même Marianne  s’en aperçoit, je n’en veux pas. Et je suis donc heureux qu’en réponse à cette déclaration de celle qui est pourtant porte-parole d’EELV,  Eva Joly ait pu déclarer que « l’austérité n’est pas une fatalité« . Que le porte -parolat deVichnievsky soit remis en cause ne me choque donc  pas outre mesure, dans la mesure où elle ne respecte pas les termes de son mandat.

Dans le même sens, le fait que la candidate d’EELV (n’en déplaise à Hulot et DCB) puisse déclarer également que « Les traders et les banquiers ne feront plus la loi » ne peut que me satisfaire quant à l’orientation des écolos français.

Du coup, je me demande à présent pour qui voter : Mélenchon ? ou Joly, qui vient de faire savoir de surcroît qu' »il n’y aura pas d’écologistes dans un gouvernement qui n’engagerait pas la sortie du nucléaire« .

Cela ne peut que  me convenir, moi qui n’ai jamais caché mes positions à ce sujet. Et qui n’ait pas plus dissimulé  mon désappointement quant à la frilosité du PS sur le dossier du nucléaire.

Économie, écologie, socialisme, république : un autre monde est possible. Et souhaitable…

.

 

 

23 réflexions sur “Rouge ? ou Vert de combat ? je me tâte…

  1. Bjr,

    Lorsque tu liras ces lignes je ne serais pas encore mort mais toi tu en auras fini avec tes vacances dans les belles Vosges.

    Par anticipation je te félicite de t’en être un peu pré-lassé au point de revenir causer sur ces pages-ci….

    Héhéhéhéhé. Un bon séjour donc?

    Allez: Zou, aux claviers maintenant.
    Cordialement
    Steph.

    J'aime

  2. En tous cas, vraisemblablement tu auras manqué une Eva Joly adressant une supplique vibrante à Nicolas Mac Hulotte pour son « retour » chez les EELV qui applaudissement à ton rompre cette preuve « d’ouVERTure »….en scandant: à se casser les voies d’eaux: -« NICOLAS!NICOLAS!NICOLAS!NICOLAS!NICOLAS! »…
    Le tout très longuement…

    J'aime

  3. @ « pas perdus »

    Que penses-tu de ce que nous en pourrions dire?

    Nous nous régalons de voir à quel point les stratégies réformistes convergent absolument dans la subtile perspective du « sauvons les meubles, d’ailleurs on est presque suffisamment payés pour ça ».
    Qu’il s’agisse d’une trogne ou d’une autre.

    Nous c’qu’on veut c’est aut’choz!
    S.

    J'aime

  4. Putain de Vosges!? Mais c’est des Vosges à très grande vitesse ça?
    Nous on s’est offert une journée camping sur nos terres, près de notre « Datcha » en ruines…Très bonne journée itou, sans Net/radio/Tv/téléfon…ça repose aussi.
    Je prends rencard avec les infox…Mais pas avant demain….
    Bonne soirée à oit.
    S.

    J'aime

  5. Rouge OU vert de combat?

    Si j’avais la possibilité de voter en France, je n’hésiterais pas une seconde: le FdG c’est rouge ET vert à la fois.

    Concernant Eva Joly, il y a (au moins) deux choses qui me froissent. L’une d’entre elles est celle invoqué par Des Pas Perdus: incohérence entre les paroles et les actes (au P.E.).

    L’autre chose est le Traité de Lisbonne. Si ce traité ne pose pas problème à certains, pour moi (et je ne parle que de moi) c’est un cheval de bataille. On ne peut pas prétendre à une politique de gauche et écologiste au niveau national alors qu’au niveau supranational tout est en place pour empêcher la mise en place d’une telle politique.

    La nouvelle mode est de dire que le Traité de Lisbonne est… caduc. Qu’il suffit simplement de ne pas le respecter et qu’il n’est pas si méchant que ça. Qu’on le piétine déjà actuellement. Faux: ce traité est toujours aussi nuisible. Quand il est piétiné, c’est quand ça arrange le Système. Piétinez-le pour des intérêts contraires aux leurs, et on se fera rappeler à l’ordre très vite.

    De la même façon que DCB crache sur le choix des militants EELV, Eva Joly a craché sur le choix des citoyens irlandais. Le fait qu’ils aient voté contre le TCE ce n’était rien de moins que de l’arrogance à ses yeux. Qu’ils soient obligés de revoter, c’était tout à fait normal pour elle.

    Nous tiendra-t-elle le même discours en justifiant notre prise de conscience du bien fait du Traité de Lisbonne quand la « crise économique aura fini de nous convaincre »?

    Pour moi, avec Eva Joly nous aurons une déchirure avec le Système. Avec Mélenchon, nous aurons une rupture.

    J'aime

  6. Une autre chose encore qui m’a profondément dérangé chez Joly, c’est quand elle a dit que Mélenchon avait des relents de… 3ème république et qu’il représentait la vieille gauche.

    Ce n’est pas son attaque contre Mélenchon qui me dérange, chacun attaque qui il veut et qui il peut (et je ne suis pas Mélenchon, ni un fan hystérique). Mais je retrouve aussi bien mes idées que mon énergie combattante dans les idées du PG (Mélenchon) et du FdG (plus général). Que dois-je comprendre? Que je suis de la vieille gauche? C’est quoi la vieille gauche? Celle qui luttait encore pour des idées de gauche, réellement de gauche? Il faut être de gauche « moderne »? Celle qui met beaucoup d’eau dans son vin? Qui se teint de bleu et glisse vers la social-démocratie? Qui tient un discours plat, qui parle sans états d’âme, qui ne voit aucune contradiction, qui propose des idées consensuelles (pour la droite)?

    Non, je suis désolé, je ne suis pas style 3eme république, je n’ai pas des « relents ». Encore moins de la « vieille gauche », je suis jeune et la gauche pour laquelle je milite est une gauche de futur, pas de passé.

    Ce sont des propos qui m’ont profondément blessé et insulté. Ca en dit long sur ce qu’elle pense de mon combat de gauche.

    J'aime

  7. Je rejoins l’insurgé et DPP, reste à gauche avec Mélenchon!!!
    Eva Joly a soutenu l’octroie des pleins pouvoirs aux agences de notation en europe.
    C’est scandaleux!! de même que cohn-bendit!!

    je me retrouve de moins en moins dans le ps et les verts, tout n’est que manigances et affichages, regardez Hulot (on parle pas de ses liens edf toussa hein?), il avait envie de faire évoluer le débat, il s’est fait bouffer par Joly et le système. Parce qu’il n’est pas rodé au truc. il était naïf.

    Pour moi, pour l’instant, seul Mélenchon ne m’a pas déçu, surpris, trahit.

    Je me raccroche aux branches, et relaie ses idées comme je le peux.

    Vire moi ce vert qui pue!!!

    J'aime

  8. @L’insurgé @fred2vienne @des pas perdus : et oh, calmez vous ! je n’ai jamais dit que j’allais virer ma cuti ! Le titre était un appeau à trolls ! Cela faisait simplement référence à un autre billet, ici… https://gauchedecombat.wordpress.com/2011/08/15/vert-tendance-radicale-moi/

    Et également histoire de dire qu’ EELV n’a pas que des défauts, dans son orientation actuelle, je suis sensible à certaines de ses positions ! ! En outre, qu’Hulot se soit fait larguer me plait infiniment, comme je l’ai déjà fait savoir…

    J'aime

  9. oui mais dans ce cas là, le PS aussi n’a pas que des défauts!!
    et ce que je disais sur Hulot concerne uniquement sa nature naïve face au système d’un parti (le reste on s’en fout pour le propos)

    Bor*el, y’a personne pour dire à Mélenchon de tendre une perche à Montebourg et de booster son vote pour la primaire?!!!
    Zut quoi, une sorte d’alliance pour la 6e république, avec EELV s’ils veulent, et hop!!!
    là on aura un Front large et puissant!! une déferlante!!

    J'aime

  10. Les fois où il est allé plus loin, Montebourg s’était empressé à déclarer que Mélenchon avait dit qu’il se retirait pour lui. Info reprise par bon nombre de ses militants qui claironnaient sur le web que Mélenchon se retirait si Montebourg était désigné.

    J’avais écrit deux billets à l’époque:
    http://linsurge.wordpress.com/2011/05/24/montebourg-rassembleur-mais-menteur/
    et ici
    http://linsurge.wordpress.com/2011/05/27/173/

    J'aime

  11. à GdC,

    Ok, mais pour ce qui en surnage globalement, la crédibilité se leste de sinistres remugles auxquels la « Gôche à viacarder » participe à pleins-bras à force de les enlacer sinon plus.

    Les thèses économistes libérales ou d’extrême-droite de la même eau glauque n’emmerdent plus personne dés lors qu’il s’agit de racoler partout , à partir des pires tapins et sur tous les trottoirs des voix sucées et resucées dans le sens du gland glabre et tricolore nettement nuancées de brun…

    Tous maintenant tusoient la « Narine des plateaux », la repoussante et blondasse laie inondant de sa crasseuse pensée le plus petit soupçon de débat dans les houillères!

    Avec ça, nous ne sommes que peu en mesure de privilégier quoique ce soit qui ne s’inscrive préalablement dans l’abolition immédiate de tout, en une rupture définitive avec tous les modes anciens et modernes de négation des gens et de ce à quoi ils aspirent.

    Bref: d’une révolution, dirions-nous!!!

    Steph.K

    J'aime

  12. -« là on aura un Front large et puissant!! une déferlante!! »….//op-citat//

    Mouai-mouai…

    Il suffira de s’interroger un peu nécessairement tout de même sur ce qu’il y a de latent derrière ce bas-front-là.

    Le libéralo-fascisme n’est pas loin et nous a déjà donné de certaines de ses mesures dans l’Ecolo-Fric-show…

    Rien à faire: nous ne donnerons pas dans la combine du show-bizz-Green.Fric.

    Qui-qui dit-mieux?
    S.

    J'aime

  13. @ Fred …

    La naïveté de Nicolas Hulot? Ca c’est du TF1 grandeur nature!!!
    Sa myopie même??? Voila de quoi tordre le cou d’une campagnole!!!!

    Heureusement, que dans ce paysage « politic-toc » dévasté certains ont de l’humour dans les œufs tordus.

    On le souligne: c’est tout.

    Edith des Nosotros.
    .

    J'aime

Les commentaires sont fermés.