droite : 44 tonnes de merde dans les yeux

je n’ai pas vu de blogueurs influents en parler ces derniers jours. Certes, le sujet est probablement mineur en regard de l’actualité foisonnante…  Pourtant, en ce qui me concerne, je dois vous avouer que cette information révolte le fils de cheminot que je suis. Avoir pris il y a trente ans l’orientation politique de basculer la quasi totalité des marchandises sur la route plutôt que sur les rails n’est pas sans conséquences : sécurité routière, temps de transports, impact sur l’environnement, sur les infrastructures urbaines… Mais puisque tout le monde s’en fout, je devrais arrêter de me révolter pour si peu, et respecter les choix démocratiques, hein ! Arrêter de jouer le dernier des mohicans, hein !

Pourtant, même les gens de droite, jusqu’aux  plus vils sarkozystes primaires, devraient reconnaître, s’ils avaient un minimum d’honnêteté intellectuelle,  que cette décision est aberrante :

44 tonnes : le ministère des Transports reporte les obligations de normes d’émissions polluantes

Contraire aux propres engagements du gouvernement  dans le cadre d’un grenelle de l’environnement déjà réduit à peau de chagrin, cela ne dissuade pourtant nullement le ministre des Transports Thierry Mariani de publier ce dimanche 7 août un nouvel arrêté qui repousse cette échéance  au 1er octobre 2014.

Bien sûr, les lobbies routiers triomphent :

« L’Organisation des Transporteurs Routiers Européens (OTRE) et la fédération nationale des transports routiers (FNTR) se sont dites satisfaites ce lundi 8 août du report des normes. La FNTR craignait que  »ces échéances successives et rapprochées, purement franco-françaises » ne provoquent  »à chaque fois des ruptures d’exploitation et de productivité » (source).

Notre conscience écologique, elle, est en berne. Avec des décisions comme celles-ci, nos enfants pourront donc tranquillement continuer à se chopper des maladies respiratoires… et nos petits vieux continuer d’avoir peur sur les routes.

.

7 réflexions sur “droite : 44 tonnes de merde dans les yeux

  1. Je ne sais pas si c’est qu’on appelle les super-super poids lourds… L’année dernière, ils avaient été autorisés à titre expérimental.

    Tiens, le 1er parle qui parle du grenelle de l’environnement…

    J'aime

  2. Il serait intéressant de consacrer un billet sur les engagements du gouvernement en la matière et ce qui a té réellement suivi d ‘effets… mais je n’ai guère de temps, hélas.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.