Sale temps pour les blogueurs

 Je viens de prendre connaissance d’un billet de Denis, ici, qui nous informe de sa petite mésaventure. Le vilain blogueur du top ten a eu l’indélicatesse de proposer sur son site un lien renvoyant vers une version en ligne du bouquin de Mélenchon, « qu’ils s’en aillent tous ». Que n’avait-il pas fait là ! A peine revenu de vacances, tir de kalachnikov sur la façade de son pavillon de banlieue : les augustes éditions Flammarion l’accusent en effet de contrefaçon :

Si pour un simple lien dans un billet renvoyant vers un autre site, nous nous rendons déja complices de ce genre de délits,  il va devenir difficile de bloguer en toute décontraction… Comme moi qui pour seul exemple n’hésite pas à reprendre des articles complets (bien qu’avec la mention de leur provenance), par seul esprit militant, pour contribuer à mon humble niveau à la diffusion de certains idées et positions… D’ici que je tombe sur un mauvais coucheur, il n’y a qu’un pet de mouche !

 J’aimerais bien savoir ce que  pensent de cette histoire des gens comme l’ami des pas perdus, Bembelly, Thierry, Juan, intox2007, Agnès,  et tous ces autres  dont l’avis m’importe également… qui se reconnaîtront.

.

9 réflexions sur “Sale temps pour les blogueurs

  1. Merci pour avoir relayé l’information. J’ai informé Mélenchon. J’ose croire que tout se règlera assez vite dans la mesure où j’ai, dès mon retour de vacances, désactivé le billet.

    Je trouve que le service juridique de Flammarion a sur-réagit et a manqué de discernement !

    J'aime

  2. Salut 🙂

    Il n’y a pas à s’inquiéter, Denis n’est responsable de rien et la seule responsabilité incombe à Scribd et à celui qui a numérisé le livre (que je remercie d’ailleurs).

    On peut sans aucun soucis indiquer un lien. Il ne s’agit pas d’une mise en ligne par Denis et encore moins sur son blog. Flammarion sur-réagit et essaye d’impressionner, mais ça s’arrête là, ils ne peuvent rien faire d’autre que l’intimidation.

    Le lien vers le livre de Mélenchon se trouve également sur le blog de Mélenchon, dans les commentaires. Le webmestre n’a pas trouvé utile de supprimer les commentaires en question (et qu’est-ce qu’il aime censurer!). Aussi, les comptes Twitter liés à Mélenchon (même si officieux) ont publié le lien.

    La seule réponse que je ferai à Flammarion sera d’indiquer le lien sur mon propre blog.

    J'aime

  3. @fredevienne : DPP a raison, j’ai fait de même. l’acheter est un acte militant, ça vous fera un souvenir historique, et de surcroît c’est pas pour le prix que ça coûte…

    J'aime

  4. @gauchedecombat: Naturellement, il faut l’acheter (et même le faire circuler une fois lu). La version électronique sert surtout pour les citations, pour ne pas avoir à écrire au clavier…

    Je vais le chercher sur le web et je le mettrai aussi sur mon blog. Que Flammarion me fasse un procès s’il a envie.

    J'aime

  5. oui bien sur, l’achat est un acte symbolique fort.
    moi qui ne connaissait pas bien le bonhomme, apres avoir lu le scan, je peux dire que j’acheterai son livre, pour la forme.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.