99,9 % des blogueurs (vraiment de gauche, hein !) ne voteront pas pour Hollande.

Dans le petit monde de la blogosphère politique, Marianne, pourtant l’un des rares journaux à donner la parole à mes confrères,  a pourtant véritablement perdu là une occasion de se taire…

 Par la voix la plume le clavier d’Astrid Gouzik, dont je n’ai jamais entendu parler ¹, le site de l’hebdo nous propose en effet aujourd’hui un article un peu faiblard, pour ne pas être plus grossier… je laisse ce plaisir à d’autres.

 Le billet de cette jeune femme nous apparaît à plusieurs, sinon de véritable propagande (j’ignore quelles sont les propres influences politiques de cette personne, et si même elle a une réflexion spécifique sur le sujet), du moins  relevant d’une conception du journalisme quelque peu sujette à caution, car bien peu solide et argumentée. Un simple blogueur se ferait engueuler par ses lecteurs à juste titre pour bien moins que cela.

 Jugez plutôt… Que nous révèle sa petite crotte ? Qu’en se basant seulement sur 14 blogueurs (dont 4 seraient pour Hollande, 2 pour Aubry, 2 pour Royal, 1 pour Montebourg, 1 pour Valls, et 4 autres qui  ne se prononcent pas), les blogueurs politiques seraient dans leur immense majorité (sic) pour Hollande. Belle conclusion. Beau travail. Rien à redire sur un plan strictement mathématique. Bon, elle prend quand même la précaution de préciser « sans enthousiasme »… Effectivement, c’est le moins qu’on puisse dire écrire.

 Inutile de vous préciser (vous l’aurez compris vous-mêmes, je ne ferai pas une telle injure à votre intelligence) que le panel est particulièrement représentatif de la tendance de par chez nous, dans la gauchosphère… Au point que Nicolas puisse se commettre d’un billet probablement écrit en quelques minutes (il a raison, ça ne vaut pas mieux)  qui tourne en dérision  ce genre de simagrées qui se veulent journalistiques : « 100% des blogueurs soutiennent Manuel Valls » en est le titre. Il aurait pu tout aussi bien l’intituler 100 % des blogueurs ne voteront pas aux primaires, en se basant sur un échantillon un peu plus représentatif que ce Louis Lepioufle dont je n’ai jamais entendu parler. Pourtant,  je scrute sans faiblir et avec une obstination qu’on pourrait qualifier d’obsessionnelle, la blogosphère française de droite du centre et de gauche depuis maintenant plus de deux ans… Et cela chaque fois que mon temps disponible le permet ! Serait-ce donc un effet de ma sénilité précoce, pour que cet auguste confrère certainement estimable (mais dont le pseudonyme m’apparait bien peu gaucho) aurait-il injustement échappé à mon attention ? Je vais aller y voir de plus près…  De même que pour  ce  Custin d’Astrée qui ne me parle pas davantage… et dont le lien figurant dans l’article nous renvoie sur un blog qui n’existe plus.

 Mademoiselle, c’est pas sérieux sérieux tout ça… C’est pas comme ça que vous aller réussir dans la vie ! Et en plus, vous ne m’avez même pas interrogé, moi, le seul, l’unique l’inimitable, l’incontournable gauchedecombat… Alors ça, je ne vous le pardonnerai jamais ! Ceci d’autant plus que je fais partie d’une espèce rare qui entend bien participer à cette primaire socialiste alors que je ne le suis pas pour faire pencher la bascule de notre côté : le front de gauche. Mais ça, vous ne pouvez pas comprendre… Comment vous en vouloir ? Vous n’êtes pas une journaliste politique… Manifestement.

 Et même pas une  spécialiste du monde des blogs…  encore moins politiques, dans lequel vous avez pourtant commis l’exploit, en si peu de temps, je tiens à vous le faire savoir, puisque vous ne nous fréquentez manifestement pas, de vous faire une petite réputation… Bravo ! Tant d’amateurisme, cela force l’admiration… Dans un autre journal, c’eusse pu passer… Mais celui-là, c’était vraiment là où il ne fallait pas !

 .

* Pour précision utile, les blogueurs qui ont eu l’insigne honneur de  participer au sondage de l’été sont : Variae, Jegoun, Alain Renaldini,  Philippe Méoule,  Captain Haka ,  Slovar ,  Sarkofrance , Intox 2007 , Perdre la raison , Louis Lepioufle , Yann Savidan, Romain Blachier, Custin d’Astrée, Vogelsong.

 (On s’étonne en outre, en termes de précaution méthodologique, que RichardTrois, cité dans l’article, ne fasse pas partie des 14 blogueurs constituant ledit « panel »… Aurait-il refusé de donner son avis ? Peu importe, nous autres, on sait pour qui il roule… )

 .

Lire aussi, sur le même sujet :

 Hern

  .

 ¹ … mais dont son profil sur Viadéo nous fait savoir que c’est une étudiante de 25 ans en journalisme économique, stagiaire chez Marianne… Ceci expliquant cela ? Les écoles de journalisme ne sont plus ce qu’elles étaient.

.

14 réflexions sur “99,9 % des blogueurs (vraiment de gauche, hein !) ne voteront pas pour Hollande.

  1. @Custin d’Astrée : merci pour ton passage, le gars. mais dis moi, d’où te vient ce curieux pseudonyme ? A moins que ce ne soit un héritage familial ? Cela m’intrigue…

    J'aime

  2. @GdC,
    Peut-être que Romain, en écrivant:
    «parce que bon, il n’y a pas que les puissants journalistes titulaires et connus qui ont le droit d’écrire hein…»
    voulait dire:
    «parce que bon, il n’y a pas que les puissants journalistes titulaires et connus qui ont le droit d’écrire des conneries hein…»

    M’enfin, #jdcjdr parce que si par exemple « Laura Thouny » ça ne te dit rien, c’est une stagiaire qui était à l’Huma la deuxième quinzaine de juin (la première fois que j’ai repéré l’un de ses écrits) et qui, cette semaine à l’Express.fr continue à traiter des sujets de société similaires, puisqu’elle s’est pointée lundi soir pour le début du ramadan auprès des Tunisiens de la rue Botzaris. Elle a commis ceci:
    http://www.lexpress.fr/actualite/societe/migrants-tunisiens-un-ramadan-sous-le-signe-de-l-angoisse_1017723.html
    dont je n’ai, j’avoue, pas vraiment à me plaindre. J’en attendais la publication pour rédiger chez moi une suite avec ce qui s’était passé depuis son passage, et n’ai pas eu de mal à en tirer un bon titre:
    http://menilmontant.typepad.fr/7ici/2011/08/tunisiens-de-paris-maltraitance-institutionnelle.html
    Voili, voilà. Suffit de se donner un peu de peine, de mettre un minimum de cœur dans un sujet.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.