Selon que tu seras Michel Drucker ou misérable…

Billet doux / Il faut sauver Michel Drucker !

Le 23 décembre 2010, le tribunal administratif de Marseille déclarait «nul et non avenu» le permis de construire de Michel Drucker qui s’était fait édifier un petit cabanon de 293 m2 avec piscine dans un secteur inconstructible des Alpilles. L’État, garant du Droit et de la Justice, aurait dû se réjouir. C’était sans compter que Michou fait du vélo avec Sarko ! Fait rare, les services de la ministre Kosciusko-Morizet (eh oui, de l’écologie !) ont envoyé une requête à la cour d’appel de Marseille leur demandant de revoir le jugement, révèle Le Canard enchaîné. J’attends avec impatience les cris d’indignation des politiques qui sont passés (ou vont passer) sur le célèbre canapé rouge de Vivement Dimanche !

Bruno TESTA, pour l’Union, L’ardennais.

… Et merci à raannemari pour cette découverte qui vient utilement compléter ce billet par cette petite note d’humour :