l’énième remaniement gnan gnan qui ne sert à rien

Baroin à Bercy : le chantage a payé

C’est parti pour un nouveau jeu de chaises musicales. François Baroin, Valérie Pécresse et Laurent Wauquiez, changent de portefeuille et Claude Greff, David Douillet, Marc Laffineur et Jean Leonetti font leur entrée.

Enfanté dans la douleur, après des menaces, tensions et luttes d’influence (Baroin veut être ministre de l’Economie ou il s’en va !), le gouvernement est finalement remanié. Un nouveau centriste et un membre du parti radical font leur entrée, Sarkozy doit ainsi espérer calmer son aile modérée.

  • François Baroin remplace donc Christine Lagarde au ministère de l’Economie et des Finances.
  • Valérie Pécresse, elle, prend la place de Baroin au ministère du Budget.
  • Elle laisse sa place de ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche à Laurent Wauquiez, le pourfendeur du RSA.
  • Ce dernier était ministre des Affaires européennes, c’est Jean Leonetti, député des Alpes-Maritimes et vice-président du Parti radical qui récupère ce portefeuille.
  • Le député UMP de Maine-et-Loire, Marc Laffineur, a été nommé secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Défense et des Anciens combattants.
  •  Autre nouvelle venue, la députée UMP d’Indre-et-Loire Claude Greff est désormais en charge du secrétaire d’Etat chargée de la Famille.
  • L’ancien champion de judo David Douillet est quant à lui nommé secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger, auprès du ministre des Affaires étrangères.
  • Enfin George Tron, démissionnaire suite aux accusations d’abus sexuels qui pèsent contre lui, voit son poste de secrétaire d’Etat à la Fonction publique remis au centriste François Sauvadet, qui prend pour le coup le statut de ministre. (source)

.