Il était une fois… la révolution musicale.

« il fallait au moins un général pour abattre un dictateur – ou plutôt El General, jeune rappeur tunisien admirateur de 2Pac Shakur dont le titre Rais Lebled a quasiment donné le signal de départ de la révolution de Jasmin. » (France Info)

C’est la fête de la musique et je vous propose donc de l’inaugurer sur mon blog par ce morceau de musique militante :

.