l’humour corrézien, c’est nul

source

La scène politique française est tellement vide que les journaux se voient obligés de pérorer en boucle sur les vertus de l’humour correzien qui n’en est point. En effet, pour moi, entre voter Hollande et voter Juppé, c’est forcément tomber de Charybde en Scylla.

 Pourtant, il en est qui tentent de trouver un sens à ce qui n’en a pas. Et même les dessins qui prétendraient faire de l’humour vis à vis de ce qui ne fait rire personne, pas même les plus tordus d’entre nous , ne contribuent guère à faire surgir autre chose – au mieux – qu’une certaine compassion pour ce néant qui se voudrait amusant.

 Mais le vide reste du vide. Et la dérision, un grand rien. Et encore si ce pouvait en être… Mais je soupçonne l’ancien Président d’être tout simplement gaga. Etpicétout.

 Ceci dit, si ça peut faire chier Hollande, voilà qui me convient. Car la personnification du vide en politique, c’est certainement lui, vu son bilan…

.