Hulot, l’Attila des écolos…

 

Tiens ?! je suis très étonné ! Pas un mot des blogueurs zinfluents sur l’envahissement médiatique opéré dernièrement par le candidat Hulot, suite à la profession de foi des candidats aux  primaires d’Europe Ecologie Les verts (EELV pour les initiés) ?

 Pourtant, il a fait fort le Monsieur, que ce soit pendant les débats ou lors des show-rooms télévisés… ou pas. Ainsi, le dangereux gauchiste (pourtant particulièrement capitaliste avec sa petite entreprise) a déclaré aux journalistes du Parisien qu’il veut « taxer le capital ». Ou la la, ce sont les grands patrons qui vont avoir peur !

 Mais plus probablement, comme je l’avais déjà annoncé, ce sont ses propres camarades de parti qui ont intérêt à se faire du souci… Car au lieu de taper sur le capitalisme carnassier auquel il a appartenu qu’il le veuille ou pas, il se montre bien plus critique envers les autres candidats aux primaires écologistes qu’envers lui-même, ou envers le gouvernement sarkozyste auquel Borloo a appartenu si longtemps… Pourtant, n’a-t-il pas préféré tenter de se rapprocher de lui ? Voilà ce qu’il a déclaré au parisien pour se disculper sur ce point :

« Ma camarade Éva Joly, avant de venir à Europe Écologie, avait demandé à François Bayrou, d’être tête de liste aux européennes. Pour des raisons qui lui appartiennent, et ça ne me choque pas, elle est venue à Europe Écologie, personne ne lui en a fait le reproche«  (source Le Parisien, mais vu ici).

Et non content de tacler ses petits camarades, et de dénoncer la pauvre Eva (c’est pas joli, joli, de s’en prendre aux filles. Et encore moins aux petites vieilles), le voilà prêt à s ‘accommoder du Front national…

 Avec un candidat pareil, EELV a du souci à se faire, c’est moi qui vous le dis… Et ce n’est pas fini (putain, encore 9 mois !).

 PS. Après avoir terminé ce billet, je rectifie : au moins UN blogueur influent a parlé d’Hulot et des primaires des écolos : Denis, de Voie Militante. Allez voir comme il est élogieux sur ce grand homme, contrairement au fielleux gauchiste que je suis…

Pour creuser le sujet et en savoir plus sur les débats (vidéos) :

 http://pro.ufederation.com/cdn/europeecologie/live/index.html?img=http://www.regions-europe-ecologie.fr/typo3temp/pics/3d1cb56fd0.jpg

.

7 réflexions sur “Hulot, l’Attila des écolos…

  1. Moi, j’aime bien les fielleux gauchistes. ;+)

    Plus sérieusement, j’ai annoncé la couleur. Hulot présente un intérêt tactique et électoral pour la gauche et aussi pour la survenue d’une force écologiste autonome. Je m’en suis expliqué. C’est pourquoi je voterai sans état d’âme pour Hulot à la primaire écolo. Maintenant, si Royal (1) ou Aubry(2) sont désignées à la primaire socialiste, je voterai socialiste à la présidentielle au 1er tour. Je ne voterai pour le candidat écolo que si c’est Hollande.

    -> http://www.voie-militante.com/politique/ecologie-politique-2/je-voterai-nicolas-hulot-a-la-primaire-ecolo/

    NB Sinon, je ne suis pas particulièrement influent.

    J’aime

  2. Cet article est de mauvaise foi. Hulot est de loin celui qui tape le moins sur les autres à la primaire écolo. Stéphane Lhomme l’a attaqué frontalement hier soir au débat, Hulot n’a même pas répondu. Eva Joly n’arrête pas de le reprendre, il ne répond presque jamais.

    Par ailleurs, tout ce qu’il dit est de gauche. Tout ce qu’il a écrit par le passé aussi. Ne reste que dans la tête de quelques uns, l’idée que le fait de travailler pour TF1 ou de faire raquer Areva et Rhone Poulainc pour faire avancer la conscience écologique des vrais gens, l’exclut pour l’éternité de la gauche.

    Si tous les salariés de TF1 et de Rhone Poulainc sont de droite, je veux bien qu’on me pende…

    J’aime

  3. Mouarf 🙂 Moi pour le greenwashing ? En 2009, j’écrivais ceci : http://merome.net/blog/index.php?post/2009/01/14/517-la-connerie-repeinte-en-vert (article repris par Libé et Marianne d’ailleurs). Je suis un décroissant de la pire espèce, je vomis la prime à la casse et j’exècre le Grenelle de l’environnement.
    Mais contrairement à vous, j’ai lu les bouquins de Hulot. Le syndrome du Titanic, d’abord que j’ai trouvé mou du genou (pour le coup, oui, du greenwashing ++), puis le pacte écologique en 2006 qui était clairement décroissant et de gauche.
    Depuis qu’Hulot a évolué sur le nucléaire, je n’ai plus grand chose à lui reprocher.
    Les gens changent, moi le premier, je ne vois pas pourquoi Hulot n’aurait pas ce droit.
    Intéressez-vous à son parcours, lisez ce qu’il dit, au lieu de vous fiez à son image de vendeur de shampoing fabriquée par TF1.
    Et d’autres soutiens de Hulot sont comme moi, bien à gauche et anti productiviste, Besset, Cochet pour ne pas les citer. Latouche et Rabbhi sont plutôt de son côté aussi, et on a fait mieux comme libéraux adeptes du green washing.
    C’est plus facile et confortable sans doute pour vous de vous arrêter aux mécènes de FNH, plutôt que de creuser le fond.

    J’aime

  4. @ gauche de combat : de mauvaise foi, peut-être un peu lorsque tu dis qu’Hulot est prêt à s’accommoder du FN, il a dit qu’il faudrait s’en accommoder si la proportionnelle était remise au goût du jour.
    Ce n’est pas vraiment la même chose…

    Quant à taxer les revenus du capital, je ne vois pas pourquoi il faudrait s’en priver vu que :
    1. Aujourd’hui les revenus du capital dépasse les revenus du travail.
    2.Pourquoi taxer ceux qui bossent et pas ceux qui spéculent.
    3.Cela réglerait peut-être une partie du problème du chomage, les PME pourraient embaucher et les grosses boites hésiteraient à licencier pour faire augmenter leur bénéfices.

    J’aime

  5. Tiens, Bové, célèbre pour son allégeance à l’UMP et au green washing soutient Hulot à son tour.

    Est-ce que ça va changer la grille de lecture du taulier ?
    Parce qu’on peut aussi rappeler que Mélenchon était le plus fidèle des jospiniens…

    J’aime

Les commentaires sont fermés.