La liberté de manifester bientôt interdite en France ?

Le Parti de Gauche dénonce l’interdiction de réunions citoyennes pacifiques à la Bastille

Céline Meneses

paris_la_bastille_parvis_bandeau

Depuis le lundi 30 Mai, les forces de l’ordre interdisent aux indigné-e-s parisien-ne-s de se réunir sur la place de la Bastille.

Le mouvement y célébrait pourtant ses réunions de commission et ses assemblées générales depuis le 20 Mai dernier sans avoir jamais provoqué le moindre trouble à l’ordre public.

 Ces réunions et assemblées générales sont tout à fait légales :

-Ce ne sont pas des manifestations illicites.
-Elles n’entravent pas la circulation des véhicules.
-Les participant-e-s s’y rendent à visage découvert.
-Le port d’armes et la consommation d’alcool y sont proscrits.
-Toute forme de violence verbale ou physique y est interdite.

 Rien ne saurait donc justifier l’interdiction faite depuis lundi au mouvement des indignés de se réunir et de débattre. Sinon qu’en libérant la parole citoyenne il défend la démocratie réelle et remet en cause radicalement le système politique et médiatique vérouillé qui règne partout en Europe.
 
Cette nouvelle entrave à la liberté de réunion est une preuve de plus de la nécessité de son existence.
 
Le Parti de Gauche réitère son soutien au mouvement des indigné-e-s partout en France. Il dénonce les pratiques antidémocratiques dont il est victime dans un nombre croissant de communes.
 
Citoyens et citoyennes, prenez vos places, il est temps !
 
… D’autant plus temps que chacun peut observer combien la démocratie est bafouée par tous les pays appliquant un libéralisme outrancier qui conduit à faire payer aux pauvres ce qui est le fait des plus riches. Ainsi, en Grèce, où nos concitoyens européens se voient appliquer de telles règles d’austérité qu’ils sont contraints d’accepter des baisses de salaire de l’ordre de 25 %, et où il n’est pas rare qu’un simple retraité voie sa déja si petite pension de 800 euros passer à 500… sans que cela n’émeuve grand monde parmi les oligarchies européennes. Accepterions-nous la même chose en France ? Attendrons nous que cela nous arrive pour réagir ? Déja, les agences de notation nous menacent de manière intolérable pour tout démocrate. Résistons !
 
.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.