Lettre à Valérie Rosso-Debord

Voici le contenu du courrier électronique que je viens d’envoyer à l’attention de Madame la députée UMP de Meurthe et Moselle, Valérie Rosso-Debord, pour lui signifier mon indignation vis à vis des propos de Mr Guéant, et de sa « propre » réaction à ce sujet.

je vous invite à faire de même si vous le souhaitez, en vous proposant de vous inspirer de ce texte et en hésitant pas à  utiliser l’outil copié/collé de votre logiciel de traitement de texte sans modération… :

 Madame la Députée,

Avant hier, j’ai appris que vous vous étiez scandalisée publiquement des propos de Benoit Hamon à propos des déclarations pourtant si humanistes de Monsieur Guéant.

Selon le journal Le Monde, le porte-parole du PS a en effet commis l’infamie selon vous de renvoyer dos à dos, le lundi 23 mai, le « sarkozysme » et le « lepénisme », estimant qu’ils « étaient deux déclinaisons du même projet politique ». Il n’est pas inutile de rappeler les « propres » paroles du Ministre de l’Intérieur lui-même, qui a quant à lui déclaré que la France « n’a pas besoin de maçons, de serveurs de restaurant » immigrés…

Cette déclaration du Ministre de l’Intérieur n’est que l’une de ses nombreuses saillies intolérables dont le gouvernement français est coutumier, au point que l’un de ses anciens représentants se soit vu condamné pour incitation à la haine raciale… Et que la France se voie rangée au 43 ème rang du classement international des droits de l’homme, justement pour sa politique unanimement reconnue à l’étranger comme islamophobe, et plus largement, discriminante (ainsi, l’année dernière, les roms). En outre, certaines pratiques peu connues du grand public ne nous honorent vraiment pas et se révèlent profondément choquantes pour un pays dit civilisé, comme les tests osseux pratiqués sur les jeunes étrangers suspectés de mentir sur leur âge (voir ici)… Comme si cela justifiait de telles pratiques d’une autre époque…

Aussi, j’aurais aimé, Madame la députée de Meurthe et Moselle (qui se trouve être de surcroît mon département de résidence), que vous vous soyez indignée de la même manière de ce que notre pays devienne de moins en moins fréquentable quand on est, comme moi, et beaucoup d ‘autres, un fervent démocrate. En effet, ce genre de déclarations, ainsi que celles qui ont suivi, tant de la part de ce ministre précisément, que bien d’autres représentants de votre majorité, ne me semble guère régies par les règles républicaines qui font de la liberté, de l’égalité, et de la fraternité des règles de bonne conduite entre français, ciment de la paix civile. Notre premier Ministre a d’ailleurs tenu à s’en démarquer, ainsi qu’un certain nombre de ministres sortants du dernier gouvernement, derrière Mr Borloo…

Votre parti tend à souffler un peu trop sur les braises et à franchir la ligne jaune, d’où ce présent courrier électronique d’un citoyen lambda. Et avec cet énième débat à caractère discriminatoire promis par Monsieur Copé, intitulé cette fois « débat sur l’immigration », après celui sur l’Identité Nationale et sur une prétendue laïcité qui ne concernerait que l’Islam, tout cela nous semble effectivement ressembler de plus en plus fortement à un appel d’air pour le Front National.

Nous n’en pouvons plus et sommes de plus en plus nombreux à penser, effectivement, qu’un rapprochement entre votre parti et le FN n’est plus à exclure, contrairement aux usages républicains, et à nos valeurs fondamentales qui, par delà les clivages partisans et les considérations politiques, relèvent tout simplement d’un minimum d ‘humanisme,et garantissent le sentiment d’une démocratie réelle, sentiment de moins en moins partagé…

L’UMP a tellement contribué à banaliser l’expression raciste et xénophobe, quand bien même elle se dissimulerait sous le cache-misère du terme « identitaires », que nous avons pu constater avec effarement lors des dernières élections, cantonales, que certains candidats de votre majorité préféraient ne pas apparaître sous l’étiquette UMP, ce qui est proprement étonnant, et questionnant. S’ils avaient été un tantinet fiers de l’action présidentielle, ce seraient-ils comportés ainsi ? Tel ne semble pas être le cas…

je vous serais donc reconnaissant, Madame la Députée, de bien vouloir me faire connaître votre réponse sur ces points, et les mesures que vous entendez prendre pour que nous, citoyens français, n’ayons plus autant le sentiment de vivre dans un pays replié sur son idéologie nationaliste, discriminante, xénophobe, islamophobe.. et tellement égoïste, alors que certains mouvement porteurs d’espoirs, à nos frontières du sud, devraient nous inciter à davantage de générosité.

Veuillez agréer, Madame la députée, l’expression de mes salutations indignées.

.

Vous pouvez contacter directement la permanence parlementaire de Valérie Rosso-Debord en cliquant  ici et aller sur son site
.
Sur le même sujet, voir aussi cette vidéo diffusée par les Inrocks sur les incidents à l’assemblée nationale de ce jour, et présentés ainsi :

« Pris à partie à l’Assemblée à propos de ses déclarations sur l’échec scolaire des enfants d’immigrés, Claude Guéant se présente en héraut de la cause de l’intégration. » (le lecteur appréciera).

3 réflexions sur “Lettre à Valérie Rosso-Debord

  1. Madame ROSSO-DEBORD, votre contrat fictif au sein du Conseil Régional de Lorraine de Monsieur LONGUET vous a permis d’aller loin. Félicitations.
    Mais franchement, en ce jour historique, je recents comme un profond dégout…

    J'aime

Les commentaires sont fermés.