quand le foot n’est pas tout noir ou tout blanc…

Malgré ma propension légendaire à jouer les crotales en plantant mes crocs sur tout ce qui ressemble à du racisme, de la xénophobie, de l’islamophobie, de l’antisémitisme, ou de l’homophobie¹, chacun aura pu remarquer que je ne me suis pas encore prononcé sur l’histoire des quotas de la FFF.

 La raison en est simple : je n’aime pas le foot… ça rend con. La preuve.

 Et puis… d’autres s’en sont chargé pour moi : Pierre-Alain – DenisGabaleRuminances – Patrick LozèsJean-Charles Houella lettre de JaurèsValLeNain – et probablement bien d’autres que j’oublie…

 En passant, comme ça, je me disais simplement que certains discours de blogs et des tweets vus hier seraient dignes de figurer dans la catégorie « ça sent le vomi ». Certains provenaient à ma grande surprise de blogueurs connus que je pensais plus démocrates, qui n’hésitent pas à exprimer ouvertement que, finalement,  il ne serait pas si choquant qu’il y ait des quotas de blancs dans certains cas puisque dans d’autres on en réclame bien de représentants de la diversité… Misère de la pensée binaire.

 Ont-ils conscience, ces gens là, que le registre et le concept du racisme anti-blanc proviennent de contrées bien peu ragoûtantes ?

 Manifestement, la contamination est en cours, et la Lepénisation des esprits n’est pas une vaseuse invention de gauchiste égaré, n’en déplaise à Val.… je n’ai d’ailleurs jamais pensé que ce poison mortel du racisme et de la xénophobie soit l’apanage de la droite, malheureusement. Ce serait trop simple. La réalité humaine est quelque peu plus complexe que cette ligne de partage qui ne balise que le champ politique. Et encore, pas toujours : regardez Valls, par exemple…

.

 ¹ je vous invite à vous rendre sur mon autre blog (celui qui sent mauvais) tout à l’heure, quand j’en aurai fini avec ce billet là, ça vaut le détour, j’ai dégotté un champion hors catégorie…

.