le con du jour

Le beauf blogueur expert qui se dit volontiers gauchiste fait donc de nouveau dans le billet à forte valeur laïque ajoutée. Ainsi, ses habituels suiveurs qui eux le sont moins (de gauche) (laïcs) de DGoux à Suzanne,  peuvent ainsi s’en donner à cœur joie dans leurs habituels délires islamophobes, ce que le tenancier d’un blog à l’intitulé aussi exclusif ne pouvait ignorer, dans sa haute science internetique et son intelligence hors du commun, que je ne saurais bien entendu atteindre, vermiceau que je suis.

 Voilà un sujet qui ravira la clique wikiesque et ses démocrates con-vaincus. Surtout en tête de peloton.  On a   le droit de ne pas aimer. Quitte à passer pour un con. J’assume volontiers : c’est un grand honneur pour moi de participer à ma modeste façon à la chasse aux cons.  Et comme on est toujours celui de quelqu’un, le plaisir n’a pas de limites et tourne sans fin.

 Tournez, manèges !

.

16 commentaires

  1. Con, autiste, enfoiré ou connard… ça devient passionnant le Wikio ! J’attends avec impatience le retour de François De Souche. Là, au moins, y avait des choses à dire.

    J'aime

  2. @GdC,
    Merci de cette « ouverture »…On remarquera que l’intéressé aura sauté pieds joints sur/contre les fonctionnements de la critique en réseaux…
    Non, ça il n’aime pas…

    Pas de goût pour le débat, décidément!

    Il ne lui semble pas même accessible de seulement supposer que certaines divergences puissent réciproquement développer et aiguiser les points forts de la Guerre Sociale…Pis: il accuse ceux qui s’y risquent tout de même de n’être que de « pauvres bafouilleux »…Quelle maitrise dans l’art du litre.

    Par exemple ici même le débat sur le vote blanc, l’abstention, la délégation des pouvoirs, and so on.
    Bref: il ne débat pas il « blatte »!

    J'aime

  3. @DGoux : que mes amis fassent la promotion de leur site me semble légitime : c’est comme cela que les fous, entre eux, se lient d’amitié ! Cela s’appelle par chez nous de la solidarité, et ne me gêne, contrairement, à vous en somme, nullement. Quant au reste : billevesées.

    J'aime

  4. @Romain
    Il me semble que ce que GdeC reproche au billet de Jegoun est clair :
    1) Il fait un semblant de commentaire sur un sondage à la con, « absurde » selon vos propres termes ;
    2) Il prend prétexte du billet pour taper sur la gauche de la gauche, accusée (à partir d’un sondage sur un échantillon douteux) d’attirer beaucoup moins d’ouvriers que le FN ;
    3) Il prend la pose du laïcard bouffeur de curé, de rabbin, de pasteur et d’imam, la posture n’est jamais loin de l’imposture ;
    4) Son billet est un appeau à islamophobes primaires, cachés derrière la défense de la laïcité (Suzanne) ou pas (D. Goux : « Je constate qu’une fois de plus les musulmans sont du côté des destructeurs de la France éternelle »).

    GdeC dira peut-être si je me suis trompé ou pas.

    J'aime

  5. @Dégout: le Pro-situ de service.

    On t’avait déjà dit en citant un passage de « Introduction à la science de la publicité » de Jean-Pierre Voyer:
    -« Rendre la honte encore plus honteuse en la livrant à la publicité… ».
    Mais là, t’aimes pas. Bien sûr puisqu’elle parle de toi.

    La pendaison papa, là il y a d’ quoi.

    Pandouille-va, as-tu déjà localisé ton réverbère?

    On t’oublie poulet!

    J'aime

  6. Ah, je vois que le señor Nosotros n’oublie pas pour autant de soigner sa p’tite pub! Pendant la révolution la vente continue…

    GdC : Nicolas ne portera pas plainte contre vous, parce qu’il sait que ce serait vous faire bien trop plaisir, puisque c’est sa reconnaissance que vous cherchez.
    Pour le reste, je sais bien que vous ne comprenez pas. Vous n’avez qu’à vous dire que c’est sexuel : au moins ça vous fera peut-être marrer.

    J'aime

  7. @DGoux : curieux d’avoir un tel ami pour défenseur… Dites lui de ma part que s’il veut proter plainte pour harcèlement, je ne lui en voudrai pas… Tout con vit au détriment de celui qui l’a traité si souvent de con, hein !

    J'aime

  8. J’assume aussi de participer à ma modeste façon à la chasse aux cons qui sont nombreux… Désormais nous ne sommes plus seuls… Et comme vous le dites si bien, on est toujours celui de quelqu’un, le plaisir n’a pas de limites et tourne sans fin…
    + un!

    J'aime

  9. Ah, il vous obsède, ce Nicolas, hein ? Pouvez plus penser à autre chose, y a rien à faire, hein ? René Girard a forgé une expression, sans doute en pensant à Nicolas et à ce qu’il est pour vous. il appelle ça le modèle obstacle. Vous devriez lire René Girar, je vous guiderai, si vous voulez.

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.