Pire que le FN, l’UMP ? La fusion… Agissez !

Peut-on faire pire que le FN, en matière de programme politique pour 2012 ?

Certainement, puisque l’UMP s’y prépare, tentant de rivaliser avec le parti fasciste  sur les thèmes qu’il affectionne… avec le soutien actif de  l’aile droite dure, très écoutée comme l’histoire récente l’a démontré de notre petit Président :

« La dernière fois, c’était en septembre, avant le remaniement… et avant Guéant. Les députés de la Droite populaire, un collectif de la « droite dure » créé en juillet 2010, doivent de nouveau être reçus par Nicolas Sarkozy, mardi 3 mai, à l’Élysée. Au Château, on ne confirme pas l’information, mais plusieurs membres de ce groupe parlementaire de quarante-quatre députés ont déjà en tête les sujets qu’ils souhaitent aborder avec le chef de l’État. Une chose est sûre : « Le positionnement actuel de reconquête de l’électorat populaire » les satisfait, comme l’explique, pudiquement, Christian Vanneste. » …  Reprenant un article du Point… Misère du journalisme acritique.

Le rapprochement entre l’UMP et le FN est en train de se concrétiser, et nous devons nous y préparer, fourbir nos armes favorites,  avant qu’il ne soit trop tard… Résistance !

La liste des membres de la Droite Populaire se trouve ici, avec leur pédigrée et leur photo. Vous pourrez ainsi les reconnaitre dans la rue, et leur faire connaitre votre façon de pensée, populairement parlant. Mais attention, même si eux ne le sont pas, soyez polis, et surtout pas agressifs ! Les  forces de l’ordre  sont probablement de leur côté… et vous seriez le maillon faible de l’histoire. Vous pouvez également leur écrire , certain ainsi de maîtriser vos émotions…

Les blogs des membres (des fois que vous ayez quelques petites vérités bien populaires à leur faire savoir…) :

Proposition de courrier, que vous pourrez ainsi aisément copier/coller, à l’intention de ces grands démocrates :

Madame, Mademoiselle, Monsieur, cher membre de la droite populaire,

Par ce courrier, je tiens à vous faire savoir expressément que je ne partage en aucune façon vos idées rétrogrades et anti-républicaines.

En effet, notre constitution inscrit d’entrée de texte les valeurs de Liberté, d’égalité et de fraternité dans les principes républicains.

Or, force nous est de constater que par votre action, vos idées et votre programme dont nous avons pu voir un aperçu sur votre site, votre mouvement agit à l’encontre de ces valeurs de notre république française.

Citoyens de tous bords, de toutes confessions ou sans, nous ne nous reconnaissons pas dans votre démarche visiblement dénuée de l’humanisme le plus essentiel à notre société, vecteur de convivialité et de paix sociale.  Nous n’accepterons jamais que soient désignés comme vous le faites à la vindicte populaire tous ceux qui n’ont pas votre faveur,  et dont nous sommes, nous aussi, ou pas, mais surtout citoyens déterminés à faire respecter nos droits et notre démocratie, chère à notre cœur de français, nous aussi… de plus en plus difficilement.

Bien présents dans ce peuple dont vous vous revendiquez, nous tenions donc à vous faire savoir massivement que nous n’avons pas l’intention de vous laisser agir sans réagir.

Veuillez agréer, Madame, Mademoiselle, Monsieur, l’expression de nos fermes  salutations militantes

Nom

Prénom

Adresse

Advertisements

6 réflexions sur “Pire que le FN, l’UMP ? La fusion… Agissez !

  1. Le vent tourne, on dirait, hein ? La droite de l’UMP ( ce qu’on devrait du reste appeler tout simplement « la droite », le reste de l’UMP n’étant composée que de socialistes mal déguisés) a compris qu’elle ne survivrait pas très longtemps sans alliances avec le FN. Et le pir (pour eux) c’est que désormais, ce sont eux les demandeurs d’accords et non l’inverse.

    Face à ce mouvement de fond (je crois), si vous n’avez que vos petites bafouilles à opposer, et en plus avec des arguments bidons et pompeux, vous êtes mal barrés. Vous compter « réagir » comment, au fait ? Et contre quoi, au juste ?

  2. UMPFN, nous avions il y a quelques temps opposé ce sigle à la bave FN qui remuglait UMPS.
    Nous rappelions à cette occasion qu’en 72/73 le FN se nommait encore PFN, //Parti des Forces Nouvelles//.

    Nous ne pouvons manquer d’observer dans le flou artistique entretenu autour du sigle « UMP », que tour-à-tour cela signifiait à la fois « Union pour la Majorité Présidentielle », et, selon l’opportunité du moment « Union pour la Majorité Populaire »…
    En conséquence nous trouvions assez éloquent de désigner ces bouffres à groins de « UMPFN »

    Savattons-les tous!!!

  3. BA

    Intention de vote des ouvriers au 1er tour de la présidentielle de 2012 :

    Marine Le Pen : 36 % d’intentions de vote.

    Dominique Strauss-Kahn : 17 %.

    Nicolas Sarkozy : 15 %.

    Nicolas Hulot : 9 %.

    Jean-Louis Borloo : 9 %.

    Nicolas Dupont-Aignan : 4 %.

    François Bayrou : 3 %.

    Dominique de Villepin : 3 %.

    Jean-Luc Mélenchon : 2 %.

    Olivier Besancenot : 1 %.

    Nathalie Arthaud : 1 %.

    (Sondage IFOP Paris-Match, mardi 27 avril 2011)

    Au secours.

  4. Bah…Il n’y a plus d’ouvrier de toute façon!
    Nous apprenons ce matin que le fameux sondage n’aura été opéré qu’auprès de …170 personnes!!!
    Imaginez un peu la galère subie par nos « sondeurs », étudiants pour la plupart, effectuant- là leur dernier « job-zob » d’été…

    Tout d’abord, avant même de passer à la phase du « bidouillage savant », partie inhérente et traditionnelle au « job » en question, il aura fallu à nos cadres aspirants, futurs zélitres, admis ou non à Science-Po, à l’ENA, à IHESS, se dégoter quelques dizaines « d’ouvriers gronchons », ce qui ne devait pas être une sinécure!

    En effet: Où donc et sous quel cailloux en trouver? Il n’y a plus d’ouvriers! Tout au plus des « gens d’origine ouvrière », et là, ça tombe pas dans le virage des quotas. Et toc…
    Donc, il fallait chercher avec beaucoup d’application la bête rare là où ne fleurissent plus que des « classieux moyens » au nombre desquels des SDF, des « Précaires », des « travailleurs pauvres », des « cadres déprimés », des « fonctionnaires menacés », des Bac+2″ privés d’emploi, pléthore de flics, de Municipaux, de Miliciens, de gardiens de prison et de CRA, de pompiers désespérés, de postiers-distributeurs de prospectus, de racoleuses passives et de chalands actifs, d’artistes, d’intermittents du spectacle, d’agents d’entretien…Mais bon, d’ouvriers? Point!

    Heureusement pour la validité du sondage Didier Goux est un ouvrier lui, et ça se voit! D’ailleurs il nous a expliqué dans un autre billet en connaitre le « jargon » et être même capable encore maintenant de le copier….Ouf…

    Vive les fiondages d’oignons!

  5. Ping : Marianne visite le Parc de Montretout « les échos de la gauchosphère

  6. Ping : Vers un gouvernement de droite plurielle (incluant le FN) en 2012 ? « les échos de la gauchosphère

Les commentaires sont fermés.