A l’UMP, on rase gratis… jusqu’en 2012

 

 Vous m’excuserez de la teneur du titre, mais je tiens à préciser que n’ai plus guère envie ni ne ressens l’utilité de pratiquer une distinction à mon avis factice entre le gouvernement et l’UMP, notre leader minimo s’étant particulièrement distingué par son incapacité à distinguer les affaires de l’état de celles de son parti, sur lequel il a une telle main mise qu’on se demande à quoi sert Copé.  

 Mais là n’est pas le sujet du jour. Ce dont je voulais m’entretenir avec vous à présent, c’est d’un certain  nombre de mesures annoncées ces derniers jours qui donnent la fâcheuse impression qu’on fait, au gouvernement et à l’UMP,  dans le clientélisme à la petite semaine. En premier lieu,  la suppression de la première tranche de l’ISF, qui conduit cette pauvre Liliane à payer – vous rendez-vous compte ?  –  une masse exorbitante de ses si petites économies (putain, 4 % !!!). Me revient en association d’idées, je ne sais trop pourquoi¹,  le fait que Total ne paie pas ou si peu d’impôts en France, ce qui ne l’empêche pourtant pas d’annoncer une hausse du prix des carburants à 2 euros, à l’instant même où l’on assiste à une levée de boucliers légitime face à l’extraction du gaz de schiste, ce qui déplait forcément à l’industrie pétrolière… Mais je dois certainement  avoir l’esprit mal placé.

 Vient ensuite la mesure clientéliste par excellence, cette prime de 1000 euros pour les salariés des entreprises qui ont distribué des dividendes… Combien au juste cela concerne-t-il de personnes, effectivement  ? Et n’est-ce pas là encore et toujours les plus favorisés que l’on gratifie ? C’est de surcroît se donner bonne conscience à peu de prix, sans rien faire pour lutter efficacement contre un effondrement du pouvoir d’achat qui touche  jusqu’aux classes moyennes, et qui voit notamment le prix de l’essence atteindre des tarifs vertigineux en ne pouvant que subir : une part grandissante de la population est en effet totalement tributaire de l’usage de son véhicule, puisque les transports en commun ont été de plus en plus délaissés dans les zones rurales, les lignes SNCF non rentables supprimées, et les horaires de travail tellement éclatés, hors normes, voire étendus au travail du dimanche… qui contribue à aggraver la situation. Essayez donc de vous rendre à 20 ou 30 kilomètres de chez vous quand vous habitez comme moi à Trifouilly les oies, un dimanche, pour aller travailler avec des horaires atypiques, et vous verrez que je ne suis pas là en plein fantasme gauchisant…

 Et pour couronner le tout de ce train de mesures destinées à appâter le chaland, de manière à lui donner davantage envie que ce n’est le cas aujourd’hui de voter UMP, l’annonce du jour de Besson : promis, juré, craché, si nous sommes réélus, le prix de l’électricité restera stable, je vous l’jure ! (parole de traître). Mais uniquement si l’UMp passe en 2012, bien sûr… Lamentable. Petit,  mesquin et ridicule. Qui cela peut-il convaincre ?

 Vous voilà rassurés, braves de gens de droite…  Continuez à vous faire tondre et à vous nourrir de promesses qui n’engagent que ceux qui y croient. L’UMP rase gratis.

 

¹ En fait si : cette pénible impression qu’on favorise toujours ceux qui n’en ont guère besoin…

1 commentaire

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.