le Cheval de Troie syndical du FN stoppé net. Et C’est tant mieux.

.

L’exercice d’un mandat syndical est visiblement incompatible avec les présupposés politiques (et notamment le problème de la discrimination) portés par le Front National : la procédure de l’un des syndicats concernant l’exemple le plus célèbre, celui de Fabien Engelmann à Nilvange (Moselle)  arrive à son terme. Verdict : coupable ! Et c’est tant mieux : enfin un coup d’arrêt à l’entrisme calculé, cheval de Troyes de la politique raciste et xénophobe du FN, qui tente par tous les moyens et les coups les plus tordus de transformer son image en pratiquant une stratégie de banalisation… méprisable. Un communiqué de la CGT sur cette affaire :

Services publics de Moselle

Candidat FN exclu

jeudi 7 avril 2011, par Frédéric Dayan

La procédure engagée par CGT des services publics à l’encontre du candidat du Front national aux cantonales qui se réclamait d’un mandat CGT est arrivée à son terme le 6 avril avec la réunion du comité fédéral national de la fédération.

Celle-ci a prononcé son exclusion ainsi que la dissolution du syndicat de la collectivité dont les 26 membres avaient renouvelé leur confiance à ce militant frontiste. La fédération souhaite désormais travailler à la reconstruction d’un outil syndical sur la base des valeurs portées par la CGT.

Nous reproduisons ci dessous l’intégralité du communiqué de la fédération.

NON A L’EXTREME DROITE ! OUI AU PROGRES SOCIAL !

 

Télécharger le communiqué 

Réuni ce 6 avril 2011 pour statuer sur la situation du syndicat CGT des agents territoriaux de la mairie de Nilvange, le Comité national de la Fédération CGT des Services publics a adopté les décisions suivantes :

« Considérant la publicité donnée par Fabien Engelmann à son adhésion au FN, parti prônant des thèses contraires aux valeurs de la CGT, et l’utilisation à cette occasion de son appartenance à la CGT, Considérant la confiance renouvelée par la majorité des adhérents du syndicat de Nilvange à F. Engelmann après cette annonce publique, Considérant les rencontres organisées avec F. Engelmann et les adhérents de son syndicat, réunions qui n’ont pas conduit à ce que le point de vue de ces derniers évolue dans le sens des statuts et orientations de la CGT,
Le Comité National Fédéral réuni le 6 avril décide, en accord avec l’Union départementale 57 et sur la base des statuts confédéraux et fédéraux, la désaffiliation du syndicat des territoriaux de Nilvange. A compter de la notification de cette décision, il n’y aura donc plus de syndicat CGT à la mairie de Nilvange.
Le CNF acte la nécessité de poursuivre le travail de reconstruction d’un syndicat CGT dans la collectivité.
Les adhérents du syndicat, dès notification de la décision de désaffiliation, ne seront de ce fait plus adhérents à la CGT. Celles et ceux qui souhaiteraient poursuivre leur adhésion à la CGT, sur la base du partage de ses valeurs, pourront ré-adhérer et devront pour cela prendre contact avec la Coordination Syndicale Départementale des Services publics.
S’agissant de Fabien Engelmann, le CNF constate qu’il s’est de lui-même mis en dehors de la CGT en l’instrumentalisant au profit d’un parti prônant des thèses contraires à nos valeurs et en conduisant ainsi son syndicat à la désaffiliation. »

Plus largement, le CNF a affirmé sa détermination à combattre toute nouvelle tentative d’instrumentalisation au profit des thèses de l’extrême droite et de leur banalisation. Il a en outre adopté un plan de travail d’alerte et d’information des agents territoriaux quant aux projets du Front national concernant la Fonction publique, projets contraires aux principes de neutralité, d’égalité de traitement, et porteurs de graves régressions pour les services publics territoriaux, leurs usagers et leurs agents.

Le CNF considère enfin que les politiques gouvernementales et patronales de régression sociale créent les conditions de la montée de l’extrême droite. Le meilleur moyen de lutter contre celle-ci est donc le développement du rapport de force, par les luttes et la syndicalisation pour porter haut et fort l’exigence du progrès social.

Montreuil, le 6 avril 2011

4 réflexions sur “le Cheval de Troie syndical du FN stoppé net. Et C’est tant mieux.

  1. Jean Sarkozy se lance dans les courts métrages !
    Il veut rester anonyme mais c’est difficile quand on s’appelle Jean Sarkozy !! 🙂

    J'aime

Les commentaires sont fermés.