Sarkozy et Devedjian, le couple infernal

source ici

« L’oeil était dans la tombe et regardait Caïn ». (Victor Hugo)

 .

« Jean Sarkozy soutient Patrick Devedjian » (france2.fr)

Ce titre  ne manque pas de piquant quand on se souvient qu’un certain nombre d’umpistes notoires,  et pas des moindres, se sont livrés à une guerre sans merci il y a quelques mois pour provoquer la chute de Devedjian de la présidence de l’UMP des Hauts-de-Seine, dont, il paraît (selon les dires mêmes de Devedjian), Jean Sarkozy et son népote de père. (voir plus de précisions in  #jeansarkozypartout).

Et quand on sait que les Balkany mari et femme sont tous deux forcément membres (bienfaiteurs ? C’est à voir…) de cette section, qu’ils sont des amis personnels de Nicolas Sarkozy,  et que la pauvre Isabelle s’est fait battre aux dernières cantonales (qui a dit qu’elles ne servaient à rien ?) par ledit Devedjian… Voilà un panier de crabes dont on ne sort manifestement pas vivant !

 En tous les cas, il y a de quoi se montrer ébahi à la vision d’un tel spectacle, jusqu’à se dire que les méandres de la politique font décidément de drôles de clins d’oeils sardoniques à l’actualité. Et à ses acteurs. Qui ne semblent être dans l’histoire ni tous noirs ni tous blancs… Ni les uns ni les autres.

Morale de l’histoire : Comme le disait le titre d’une bande dessinée, « l’amour propre ne le reste jamais très longtemps ». Surtout en politique. Et encore moins à l’UMP.

Quant à Devedjian, comment dire… je n’ai guère de sympathie pour quelqu’un qui a milité pour l’extrême droite (mouvement Occident), qui a été condamné par le tribunal correctionnel de Draguignan à un an de prison avec sursis et trois ans de mise à l’épreuve pour vol et détention d’armes, et également accusé d’avoir participé en janvier 1967 à un commando d’Occident qui a attaqué des étudiants d’extrême gauche à Rouen, laissant la bagatelle d’un mort sur le carreau (un détail de l’histoire ?), et condamné aussi comme « auteur moral » le 12 juillet 1967 avec douze autres militants d’extrême droite pour « violence et voies de fait avec armes et préméditation ».

Il y aurait donc dans l’histoire deux Caïns que cela ne m’étonnerait pas…

 Et puis au fait, je me demandais… Quelqu’un sait  où en est son Ministère de la relance économique ? 😉

.

4 réflexions sur “Sarkozy et Devedjian, le couple infernal

  1. « Jean Sarkozy soutient Patrick Devedjian » (france2.fr)

    Ah oui:Jean-Jean lui prêtera son vieux scooter afin de le voir jouer les « voltigeurs » le moment venu.
    Devedjian retrouvera donc sa barre de fer, sa coquille à nouilles, ses bonnes vieilles rangers, son poing américain…

    Pour remettre de l’ordre dans les rangs clairsemés de l’UMP ou bien pour mater la racaille de Neuilly-Passy?

    J'aime

Les commentaires sont fermés.