Vous vous voyez voter pour l’UMP, vous ? Sérieusement !

.

On (le on, c’est Denis) me somme de répondre à la question  du fameux Front républicain qui fait tant non pas couler l’encre puisqu’il n’y en a plus mais défiler de pages entières sur nos écrans… portables ou pas.

Bien que je l’estime très mal posée, vindicative à souhait, mal écrite et bien peu diplomate vis-à-vis d’un number one dont chacun sait que je le respecte infiniment, qu’il est mon seigneur et maître,  et que je serais fort marri de le froisser, je vais y répondre quand même des fois qu’il y aurait un malentendu dans l’esprit de mes lecteurs (j’abhorre les malentendus), qui savent pourtant bien de quel bois je me chauffe.

Je considère, purement et simplement, qu’il n’y a plus à présent de différence notoire entre l’UMP et le FN, au point que même de Villepin, pourtant peu suspect de gauchisme primaire, partage mon avis. La liste noire des dérapages racistes et xénophobes s’agrandit tant de jour en jour qu’il devient fastidieux d’en faire le décompte… Bien des personnalités de l’UMP le déplorent, et pas des moindres : Fillon par exemple. Un conseil en passant : qu’ils se cassent le plus vite possible de ce parti qui pue et aillent rejoindre une autre droite plus fréquentable…

Aussi, il n’y a donc plus pour moi de question pertinente en termes de Front Républicain puisque l’UMP ne l’est plus. A moins de pratiquer un contrôle sur les UMPistes  pour déterminer qui le serait, ce qui s’avère pour le moins délicat, à moins d’employer la méthode  Plantu du jour … (merci à Gilles Klein, ici)

.

9 réflexions sur “Vous vous voyez voter pour l’UMP, vous ? Sérieusement !

  1. 1)-Bon dessin de Plantu,/

    2)-« Je considère, purement et simplement, qu’il n’y a plus à présent de différence notoire entre l’UMP et le FN, »………

    3)-C’est presque assez juste aussi à un point que nous en sommes arrivés à nous demander si le FN n’était pas le bras gauche tendu de l’UMP….Ceci après avoir observé que le contraire de façade était probable aussi. Selon les temps.
    La gauche quant à elle bat le rythme, scande le tempo avec une conviction confinant au risible, menant à beaucoup d’indifférence.

    Merde alors: les temps sont graves!

    J'aime

  2. On peut comprendre à quoi est censé correspondre la formule – insensée ? – « front-républicain » , mais quand est-on républicain et en quoi le FN (que je n’aime pas du tout), par de là les clichés, est non républicain ?

    Si être républicain, c’est être pour la liberté, l’égalité et la fraternité, on en est très loin.

    Nos parlementaires et ministres et présidents en premiers. Un seul exemple : un certain Chirac. Mais les exemples à « gauche » abondent aussi. Ils ont la liberté de violer la loi, ils ne sont majoritairement pas traiter égalitairement par la « Justice », quand à leur fraternité …..

    Concrêtement ça signifie quoi « républicain » ?

    Merci

    J'aime

  3. Ouf, heureux d’entendre que quelqu’un, à gauche, n’a pas les mêmes valeurs que la droite. Je commençais à avoir peur pour l’avenir. Quoique…

    NB Vindicatif ? Mal posé ? J’ai mis en perspective deux phrases, deux attitudes en apparence totalement contradictoires.

    J'aime

  4. @stef : c’est le moins qu’on puisse dire… Une vraie dégringolade dans le gouffre idéologique, oui !
    @nosotros : on est sur la même longueur d’ondes. Je confirme.
    @Jean-Marie : je répondrai à ta question légitime en y consacrant tout un billet. ça vaut le détour.
    @denis : j’ai écris cela par ironie, face au number one, afin de feindre une supposée soumission et une attitude de profond respect face à celui qui a un peu trop la grosse tête et écrit l’inverse et son contraire, comme tu l’as pertinemment prouvé, aveuglé qu’il est par son obsession de faire du chiffre.

    J'aime

  5. Il paraît que le Wikio est un réseau social. Seul souci : à la différence de Facebook, il est ouvert !!! ;+) Mais le taulier veille au grain.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.