Chronique de la France qui pue : Guéant.

Source : na !

La liste va finir par être longue, et on ne peut plus répétitive, et le refrain est connu : le brave français moyen vivant en HLM se sent oppressé par le sentiment qui ne vaut que par son statut de simple ressenti et non de réalité que son territoire personnel est envahi par une horde de maghrébins qui viendraient manger son pain et ses allocations, à l’origine de tous les maux dont souffre notre pays : misère, chômage, endettement, crise financière, insécurité, incivilités, violences faites aux femmes…. La liste est aussi longue que les propagandistes de cette théorie du complot judéo-maçonnique  crypto marxiste musulman. Et la logique connue aussi : celle du bouc émissaire, utilisée de tous temps en période de crise par le dominant qui n’arrive pas à trouver de solutions plus pragmatiques que d’attiser les haines entre les uns et les autres. Pendant l’ère sarkozyste, il ne fait en effet pas bon être communiste, arabe, musulman pratiquant homosexuel… et fonctionnaire. Si en plus on est syndiqué à al CGT, on cumule !

Et donc, après Le Pen père et fille,  Hortefeux, Sarkozy, Zemmour, Brunel, Vanneste,  Josiane Plateret, et Dieudonné M’bala M’bala, voici qu’il convient de compléter ma liste noire des injustes parmi la nation avec l’auguste nom de l’ancien secrétaire général de la présidence de la République (encore ? Vraiment ? ), Mr Claude Guéant (écoutez la différence !) pour sa phrase a tout jamais gravée dans l’histoire de l‘indignité nationale au point que même des députés UMP s’en émeuvent :

« Les Français à force d’immigration incontrôlée ont parfois le sentiment de ne plus être chez eux », ou « de voir des pratiques qui s’imposent à eux et qui ne correspondent pas aux règles de notre vie sociale »

« Nos compatriotes veulent choisir leur mode de vie, ils ne veulent pas qu’on (le) leur impose », a-t-il insisté. (source)

Il est piquant d’entendre ce genre de simagrées politiques – dont beaucoup ont relevé à juste titre la signification  clairement interprétée par beaucoup comme un grossier appel du pied vers le FN au point que M. Le Pen lui propose une carte de son parti – dans la bouche d’un ministre de l’intérieur qui au passage ne vit certainement pas lui même dans un HLM et qui est également ministre de l’immigration… Certaines réunions risquent d’être pour le moins houleuses. Et dire que Claude Guéant faisait partie de la promotion Thomas More à l’ENA… Quel humanisme, effectivement !  Les lecteurs jugeront… celui dont il est utile d’apprendre qu’il a été personnellement remis en cause par l’ONU, via le CERD, qui a critiqué (au moment de l’épisode de la gestion par le gouvernement du dossier des Roms) « la tenue de discours politiques de nature discriminatoire en France ». Cela ne lui a manifestement pas servi de leçon…

Si on lui jette des tomates pourries sur les marchés dans les quartiers nord de Marseille, faudra pas qu’il vienne se plaindre. Et peut-être bien que les auteurs ne seront même pas de vulgaires gauchistes, mais auront simplement décidé, en leur âme et conscience, de déchirer leur carte de l’UMP…  Mieux vaut tard que jamais.

http://www.dailymotion.com/embed/video/xhj3wq?theme=none&wmode=direct
Un musulman déchire sa carte UMP par LePostfr

 


Ps. Après avoir  sorti ce billet,  j’apprends que l’express a publié une anthologie plus exhaustive que la mienne sur le sujet, me permettant de complèter utilement ma liste noire… de monde, par les saillies drôlatiques de l’UMPFN. C’est ici.

PS2. : j’apprends également (merci à Valério Motta) que l’UMP tente de dérouter l’adversaire et de faire taire les critiques qui surgissent de partout et même de son propre camp  en créant une association qui n’existe pas : l’Union des Français musulmans (à ne pas confondre avec l’association des musulmans français qui elle existe). On ne rit pas. Même jaune. On peut aussi rougir. De honte : celle qui ne tue pas, à l’UMP…

PS3 : sur le sujet, lire aussi cet article de Mustapha Kessous, journaliste au Monde…

 

Suivi du billet :

– une association porte plainte contre Guéant pour incitation à la haine raciale.

.

3 réflexions sur “Chronique de la France qui pue : Guéant.

  1. Vendredi 18 mars 2011 5 18 /03 /Mars /2011 15:28
    Le p’tit bourrin dans le mauvais temps. -Paroles et musique de Georges Brassens-

    Le p’tit bourrin dans le mauvais temps

    Qu’il avait donc du fourrage
    C’est trépignant qu’il était comptant
    Fort et dans la farce du fromage
    Il allait comme un laid clair blanc
    Lui qui était toujours à la plage

    Tous derrière, tous derrière
    Il allait comme un laid clair blanc
    Tous derrière, tous derrière
    Et lui devant

    Le p’tit bourrin dans le mauvais temps
    Mit toute la jeunesse en cage
    C’est verrouillant qu’il prenait du bon temps
    Qu’il aimait donc les naufrages
    Que tous y coulèrent en rangs

    Tous derrière, tous derrière
    Il allait comme un laid clair blanc
    Tous derrière, tous derrière
    Et lui devant

    Mais un jour qu’il était content
    Un jour qu’il était fou de rage
    S’arcboutant contre le temps
    Il se voulut un œsophage
    Déclara son amour aux tyrans
    Vieux que ce ne fut sage
    il périt dans un éclair blanc

    Tous derrière, tous derrière
    Il périt dans un éclair blanc
    Tous derrière, tous derrière
    Et lui devant…

    Des potes à Jojo le moustachu de Sête.

    -Steph-

    J'aime

  2. FUKUSHIMA:le plus grand « Jakuzy-SPA-Allibi »du monde!

    En fRance nous avons le dîner du cercle « LE SIECLE »

    se tenant dans l’enceinte d’un club prestigieux du côté de la Concorde à Paris

    sous très haute et musclée protection policière…

    ___________________________

    On ne va pas vous refaire l’article, on vous en avait déjà parlé il y a quelques semaines dans la série « thinck-tanks ».

    ________________________________________

    Au Japon,à FUKUSHIMA se tient le plus grand « Jakuzy-SPA »du monde d’où nous sont concoctés -sous formes de communiqués répétitifs bouillonnants et contradictoires- les plus gros bobards sur l’état d’avancement de la merde et son devenir à court terme dans laquelle viennent de nous plonger l’ensemble des technocrates de cette société de mort!

    D’un autre côté, « La barbarie à visage humain » consacrée par le vote ONUsien vient de tenter d’appliquer le principe bien connu -« Ce que tu ne peux tuer, récupère-le! » .

    En effet, alors que les mercenaires de Kadahfi étaient en passe de remporter militairement au moyen d’une boucherie prolongée la victoire contre la révolution libyenne au cours du dernier concert pour un massacre, il n’était que peu jouable pour cet Occident manipulateur de ne pas même feindre de tenter de s’y opposer, au moins du point de vue du Spectacle.

    Et peut-être même d’en tirer – à temps- moralement, les bénéfices devant l’Histoire.Cette « Histoire » qu’ils bricolent à chaque instant, contre nous, partout et sous nos yeux.

    Dans un grand show d’équilibristes très chronométré/millimétré, il s’agissait -de louvoiements en discordes artificielles- de ne pas intervenir  » trop tôt ou trop tard » .

    Assez tardivement toutefois pour sembler avoir sérieusement pensé « la question » et s’affirmer ultimement comme les « sauveurs inespérés », les nouveaux Messies de progrès et de Démocratie »…

    Déjà des images nous arrivent de Libye nous montrant une population en liesse applaudissant l’ONU, l’Europe, Sarkozy,devenus subitement comme « in extremis » leurs « libérators »!

    Oui, ceux-là même qui avaient si longuement permis à tous ces dictateurs de maintenir leurs populations dans les chaines de la terreur permanente à leur plus grands profit.

    Pour que tout puisse continuer, il semblera nécessaire dans l’urgence d’activer la mise en scène de  » grands changement véritablement immobiles ».Il fallait à ce monde ne gouvernant plus qu’au bord du gouffre feindre de « changer la donne », de réformer en surface les vieux shémas de « la gouvernance » – la fameuse « Nouvelle Gouvernance » si chère à Sarkonarparte- comme ce fut le cas naguère avec la décolonisation: il fallait aux valets de cette idéologie au service de la marchandisation de tout, s’ingénier à forcer un « sursaut sur place » ou périr emportés.

    C’est la raison pour laquelle nous avons choisi de mettre de cette façon en regard ces deux moments centraux occupant toute la place dans le grand cirque médiatique que sont Fukushima et la question d’une intervention en Libye. Les « thinck-tanks » et les sarcophages des réacteurs en fusion.

    Dans les deux cas le mensonge, la dissimulation et le baratin y sont prépondérants et poursuivent inexorablement, cyniquement les mêmes buts.

    Pour le moment il n’est pas même question de commenter l’absurdité des mesures techniques-toc avancées: Dans le genre: « aucun membre au sol » mais la constitution d’un groupe d’experts qui heure par heure rendront compte au Conseil de sécurité des avancées des opérations…

    Depuis où ? De la lune sans doute!?

    Steph


    http://nosotros.incontrolados.over-blog.com

    J'aime

Les commentaires sont fermés.