l’INVS lance l’alerte… aux pesticides

 

source de l’article  : l’Express

Pesticides: les Français en ont plein le sang

Par Annabel Benhaiem

Les Français ont plus de pesticides agricoles dans le sang que les Américains et les Allemands. C’est ce qui ressort d’une étude inédite de l’Institut national de veille sanitaire (INVS).

Les Français devancent les Allemands et les Américains au concours de celui qui a le plus de pesticides dans le sang. Les concentrations biologiques de plusieurs substances chimiques ont été mesurées, entre 2006 et 2007, par l’Institut national de veille sanitaire, sur un échantillon représentatif de la population (2000 adultes pour les métaux, 365 pour le mercure, 400 pour les pesticides et les PCB): les trois conclusions qui en découlent sont alarmantes.

Si les niveaux de plomb, cadmium, mercure, arsenic organique, sont stables ou en baisse, les pesticides, eux, sont présents dans notre sang à des niveaux au moins trois fois plus élevés que dans celui des Américains ou des Allemands. Ces pesticides sont largement utilisés en agriculture, en horticulture et pour un usage domestique (idéaux pour se débarrasser des insectes à la maison, désherber les allées, protéger les plantes du jardin, en finir avec les tiques et les puces de nos animaux de compagnie, ou les poux chez l’enfant).

La synthèse de l’étude

Cliquer sur le lien (site de l’INVS).

Par ailleurs, il va peut-être falloir apprendre à aimer les trous dans les vêtements ou changer la ventilation dans les toilettes. En effet, les substances que l’on retrouve dans les produits antimites ou les désodorisants pour toilettes, véhiculent d’autres types de pesticides, dits « organochlorés ». Or, mauvaise nouvelle, le taux de ces produits chimiques dans notre sang est dix fois supérieur à celui trouvé dans le sang des Allemands!

Pire encore, les PCB. Malgré leur interdiction totale dès 1979, ils ont été disséminés dans l’air, le sol, l’eau, les sédiments, contaminant les plantes, les animaux et enfin les hommes. Présents à l’époque dans les encres d’imprimerie et les adhésifs, le site du ministère de l’Ecologie rappelle qu’ils ont aussi été utilisés comme huile pour les transformateurs et les condensateurs, ainsi que dans certains radiateurs ou autres équipements électriques. Ils ont servi de lubrifiant dans les turbines et les pompes, le traitement du métal, les soudures, les peintures et les papiers autocopiants sans carbone.

Toujours selon cette étude, la concentration des PCB dans le sang des Français est plus élevée que chez nos voisins allemands et américains.

 

Vous voulez continuer à vivre comme ça, vous ? Alors continuez à voter pour des partis libéraux, quels que soient leurs beaux discours. Ou pire, ne votez pas…  Ainsi, vous serez rassurés :   vous ne changerez surtout rien.

5 réflexions sur “l’INVS lance l’alerte… aux pesticides

  1. Tu dois donc inclure le PS parmis les partis libéraux… En effet, je doute qu’une fois au pouvoir ses représentants puissent influer de manière significative sur les taux de pesticides auxquels sont exposés les habitants de notre beau pays…Mais s’il n’y avait que les pesticides…
    Il faut aussi penser aux 30000 molécules déversées par le monde de l’industrie chaque année dans la nature et dont nul ne sait quels peuvent en être les effets sur la flore et la faune à long terme. Même si on peut s’autoriser à imaginer que ces effets ne doivent certainement pas aller dans le sens du maintien de la vie.
    Que faut-il faire? Mettre des filtres à la sortie des usines? Ne faudrait-il pas plutôt repenser la société industrielle en profondeur. Mais qui en a réellement la volonté? Qui est prêt à renoncer à ses petits plats surgelés, ses barres chocolatées, sa voiture saturée de BPA, à ses fruits et légumes aussi parfaits que des poupées Barbies? Pas grand monde je crois… Même à un p’tit cancer près…. La société industrielle, c’est comme une dent cariée, elle nous fait mal, terriblement mal parfois, mais dieu qu’on y tient et qu’on rechigne à se la faire arracher. Et puis elle réussit à nous amener à une espérence de vie qui dépasse les 80 ans… Du jamais vu dans l’histoire de l’humanité… Pas mal, non?
    Il va falloir s’y faire au pesticides et à la culture intensive. Car il y a de plus en plus de monde sur la planète et seule la chimie permettra à chaqu’un de manger plus ou moins à sa faim….

    J'aime

  2. Tout çà c’est des menteries d’écolo »

    Les Agriculteur sont des bienfaiteurs de l’humanité; sans eux elle mourrait de faim

    La preuve incontestable : je l’ai lu dans plusieurs articles de la FNSEA

    J’ai lu aussi que les surplus de lait et de céréales des agriculteurs français empêchaient les petits producteurs locaux du Burkina Faso (le pays non en guerre le plus pauvre du monde) de vendre leur sproductions à un prix rémunérateur, mais ça doit aussi être une menterie .

    http://www.abcburkina.net

    J'aime

Les commentaires sont fermés.