A Lampedusa, la Marine rame.

 

source

.

A Lampedusa comme ailleurs, le monde est en couleurs

 Le plan com de Marine commence mal. Elle qui comptait récupérer d’éventuels mouvements de rejet à Lampedusa, que nenni : elle fût fort mal reçue par mes cousins (gauchistes ?) italiens.

 Morale de l’histoire : il ne faut pas confondre Ligue du Nord et colère du Sud…

 « Racistes dehors, Lampedusa n’est pas raciste. Le monde est en couleurs, faites-vous en une raison ».

 Et toc ! Prends ça dans la tronche, grossière égérie des fachos en mal de pensée alternative… ou pas.

De toute façon, moi, si j’étais maire de cette commune, je la jetterai en prison pour trouble à l’ordre public. Etpicétout.

En savoir + : @si

4 réflexions sur “A Lampedusa, la Marine rame.

Les commentaires sont fermés.