les sondages ne font pas (plus) l’opinion

Un seul conseil, si je peux me permettre, aux gens bien intentionnés, mais qui me semblent victimes d’une certaine guerre de la communication que j’évoquais dans l’un de mes  derniers billets :

les sondages ne valent pas réalité, comme l’illustre bien le billet de G. Birenbaum, auquel j’emprunterais le même argument s’il me fallait convaincre. Sans parler de cette lepénisation des esprits qui ne s’arrête pas à Jean-Marie, la preuve en est ici, ce en quoi je le rejoins aussi.

 Mais je préfère attendre le contrordre, c’est-à-dire un nouveau sondage à la méthodologie moins sujette à caution, afin d’éviter le désordre…. Même si l’on sait ce que valent les sondages, et sans qu’il s’agisse aucunement de mettre la tête dans le sable. Oui la gauche toute entière a sa part de responsabilité.

 De toute façon, il  serait certainement plus sage, plutôt que de crier au loup, de lutter au quotidien, avec de vrais arguments, pied à pied, face au FN… et à cet UMP là qui lui ressemble de plus en plus étrangement. Au point que les électeurs préfèrent effectivement, selon la formule consacrée, l’original à la copie…

 Moi, je retourne à la mienne, histoire de continuer à peaufiner mes arguments. La suite au prochain épisode.

  

Pour aller plus loi : le travail déjà accompli…

 –         le parfum dégueulasse du rejet de l’étranger

–         Antifa viscéral

–         Gauchedecombat au collectif national

–         Pourquoi Marine Le Pen est l’ennemie des travailleurs (et des chômeurs)

–         Mélenchon/Le Pen : ya pas photo

–         Droite et extrême-droite au banc de l’évolution sociale

–         Parler avec le FN, ça l’instruit (mais c’est fatigant)

–         Laïcité, vraiment ?

–         Le Fn triche même sur les blogs

–         Quand le FN tabasse un journaliste

–         FN : le discours et les actes

–         Elle voit des minarets partout

 

.