Ollier offensé, Joly coup de maître…

 

De l’air offusqué  de la reine d’Angleterre qui trouve un caca d’oiseau dans son assiette à dessert…

Pendant que Fillon réinvente la méthode Coué et que la guerre des gangs fait rage au PS, j’ai préféré m’intéresser quant à moi aujourd’hui a une information qui m’intéresse davantage – pour l’instant – étant donné l’intérêt particulier que je porte à ce personnage dont on a préféré s’acharner sur la femme, alors que lui me semble encore plus dangereux, d’autant plus par sa discrétion : le tartufe.

Il se trouve donc qu’Éva Joly a eu le toupet de prétendre qu’«Il préside l’amitié franco-libyenne au Parlement en France» et «a effectué une vingtaine de voyages d’amitié avec le président Kadhafi et ces voyages ont été suivis de ventes d’armes. Des armes qui aujourd’hui tirent sur les foules» (source).

Ce discret Ministre des relations avec le parlement a donc décidé de porter plainte pour diffamation, ne trouvant certainement pas d’autre argument à opposer à la potentielle candidate d’EELV  (si Hulot ne se présente pas) que la menace judiciaire, instrument favori de la droite argentée…

Je dis que cette démarche est une couardise de plus du personnage, car je doute fort malgré mon peu de connaissances sur le sujet que l’instruction puisse traverser un jour, tant que Sarkozy est au pouvoir en tous les cas, le mur du secret défense en pareilles circonstances…

« Mme Joly a estimé aussi que le maintien au gouvernement de M. Ollier était « l’expression de cette lâcheté » gouvernementale » et je ne saurais trop la soutenir, bien qu’elle ne soit point de mon bord politique.

Marre du politiquement trop correct qui nous étouffe et ne fait guère avancer le schmilblick… L’image de notre pays mérite mieux que ces ladres

(c’était la minute nécessaire de Monsieur wiktionaire…)

 

Plus sérieusement, davantage de détails sur l’affaire ici, qui vous démontreront que les propos de Joly ne tombent pas du ciel.

4 réflexions sur “Ollier offensé, Joly coup de maître…

  1. La question de fond est simple

    Peut-on être de gauche ou simplement une honnête femme ou un honnête homme et gagner sa vie à vendre de la mort en travaillant dans une usine d’armement

    On trouve d’ailleurs cette formule ou a peu près dans un film humoristique et la question est posée par sa femme dans le film à Claude Rich

    « Si je comprends bien, mon chéri, tu gagnes ta vie à vendre de la mort »

    J'aime

Les commentaires sont fermés.