Quand la droite dure s’attaque aux personnes âgées…

A propos d’une polémique nauséabonde…

Vlad invite ses lecteurs à signer une pétition dont on apprend par Jegoun qu’un groupuscule d’extrême droite en serait à l’origine. Ça ne gêne pas le dénommé (Vlad, pas Jegoun). Dont acte. Mais moi si. Je me suis donc senti, en brave Don Quichotte qui se respecte,  le devoir d’étouffer dans l’œuf cette rumeur idiote aux relents surprenants de chasse aux sorcières (pas blanches, les sorcières, hein ! Faut pas pousser l’identitaire dans les orties de la waffen SS !) en une période qui n’a vraiment pas besoin de cela : dresser les pauvres contre les pauvres… C’est tout pourri !

Aussi, je suis allé à la pêche aux infos techniques  sur le seul site crédible en la matière : celui des services de l’Etat.

J’ai pu y constater que les conditions d’éligibilité à cette allocation sont particulièrement strictes, et que les intéressés doivent fournir tout un tas de justificatifs. Jusque là, quoi de plus normal ? Le montant des ressources à ne pas dépasser pour percevoir l’ASPA est de 8.507,49 € , soit 708,95 €  par mois ( pour un couple : 13.889,62 € par an (soit 1.157,46 € par mois) lorsque les deux conjoints, concubins ou partenaires liés par un pacte civil de solidarité (PACS) en bénéficient. ).

A l’exception du citoyen de l’Union européenne (déjà là, ça m’interroge, ce genre de discrimination….), de l’Espace économique européen ou de quelques situations particulières relevant de la réglementation européenne, le demandeur étranger doit, en plus des conditions générales, détenir un titre de séjour en cours de validité à la date d’effet de l’ASPA. L’examen des conditions de séjour sont en outre particulièrement draconiennes.  Jusqu’ici tout va bien.

Mais là où ça se gâte (je veux dire, pour les auteurs de l’intox) c’est lorsqu’on se penche un tant soi peu sur les conditions d’accès à un titre de séjour, dont on sait à quel point elles sont de plus en plus limitatives grâce aux bons soins du Père Brice, dont on connaît la grande sympathie pour les étrangers… je vous invite à creuser le sujet ici, histoire de suivre le débat. Et éventuellement, paraître plus savant en société si vous fréquentez des gens du beau monde qui colporteraient ce genre d’âneries.

Laisser dire que les étrangers bénéficieraient d’un traitement de faveur est donc un mensonge qui ne correspond pas à la réalité la plus basique.   Il n’y a absolument rien d’inégalitaire là dedans, et je ne vois vraiment pas ce qui peut choquer dans le fait que tous ceux qui vivent en France et y ont un domicile régulier puissent toucher ce revenu minimal… A moins de rétablir la peine de mort pour les étrangers, aussi, tant qu’on y est, en les empêchant de manger ?

 Je reprends les propres mots de Vlad (qui écrit en Trébuchet, là, dit donc !!!… hum, hum.. je n’en dirai rien…)  :

 « il suffit d’un simple permis de séjour. »   » Je pense à tous ceux et celles qui ayant cotisé de nombreuses années touchent à peine cette somme, voire moins… Je pense à tous ceux et celles à qui on a demandé de travailler  deux ans de plus ! »   « C’est un scandale !!! »

  Le seul scandale, c’est cette polémique ridicule qui me fait terriblement penser aux discussions de café entre beaufs machos avinés qui glosent à longueur de journée sur des sujets qu’ils ne maîtrisent pas, comme celui des si fameux rmistes qui roulent en mercédès, et des arabes qui détournent les allocations… Feraient mieux d’aller bosser (ou entreprendre une formation de travailleurs sociaux, peut-être ? je leur préconiserais bien un stage de longue durée dans un CADA, histoire de savoir de quoi ils causent ? ), les gros, plutôt que de rouler avec tant de bonne volonté et de joyeuse camaraderie pour la walkirie  éructante !

 Mais bon, il semblerait que le seul cri qu’ils connaissent, ces gens là, à part celui du cochon qu’on égorge, c’est celui du contribuable…

 Si vous voulez lui dire ces 4 vérités, à ce beau jeune homme dynamique et compétent qui est à l’origine de la chose… C’est ici.

 Moi, je vais aux toilettes. Un besoin urgent…

 

2 réflexions sur “Quand la droite dure s’attaque aux personnes âgées…

Les commentaires sont fermés.