Les juges, derniers avocats de notre République ?

.
  
Communiqué LDH
 

Les magistrats défendent l’honneur de la République


Les magistrats défendent l’honneur de la République Depuis des années, la justice est instrumentalisée par le pouvoir politique, à commencer par le président de la République que la Constitution charge pourtant de garantir son indépendance.

Depuis des années, Nicolas Sarkozy désigne les parents comme responsables de l’absentéisme scolaire, les enseignants de l’échec scolaire, les psychiatres des actes des malades mentaux, les juges des actes des délinquants… Tous responsables et tous coupables, sauf les gouvernants qui se croient d’ailleurs parfois tout permis. Même les policiers se retrouvent aujourd’hui visés par cette tactique qui consiste à faire payer à d’autres ses propres erreurs et sa démagogie.

Depuis des années, les coupes claires dans le budget de l’Etat affaiblissent les services publics, et en particulier ceux qui permettent de juger dans les conditions décentes les justiciables, de suivre la réinsertion des délinquants, de faire diminuer les risques de récidive. La France est aujourd’hui l’un des pays européens qui consacre le moins de moyens à sa justice : le mensonge sécuritaire recouvre le sabotage de la sécurité réelle et de l’Etat de droit.

Aujourd’hui, quelles que soient leurs opinions et leurs engagements, les magistrats, les avocats, les autres acteurs judiciaires ne supportent plus d’être accusés au mépris des faits, avant toute enquête sérieuse, par ceux-là mêmes qui abîment la justice et qui lui refusent indépendance et moyens à la hauteur de sa tâche. On a même entendu le Premier ministre enjoindre aux magistrats de se taire par compassion pour la jeune fille assassinée : l’indécence n’a décidément plus de limites.

La République a besoin d’être respectée : la garantie des droits suppose la séparation des pouvoirs. La justice a besoin d’être respectée, face aux calomnies, aux pressions politiques et au sabotage de ses conditions de fonctionnement. Les citoyens ont besoin d’être respectés, face à la démagogie qui les prend pour des imbéciles, confondant la sécurité et l’ordre public avec la politique de la peur et du pilori.

La Ligue des droits de l’Homme salue la protestation de tous les magistrats qui ne supportent plus l’exploitation mensongère du crime et de l’émotion qu’il suscite, ni l’affaiblissement, par tous des moyens, du service public judiciaire. Elle soutient leur mobilisation pour une justice digne de ce nom, pour cette « République irréprochable » cyniquement promise et quotidiennement bafouée par le comportement des gouvernants actuels.

Paris, le 9 février 2011

.

8 commentaires

  1. @Richard : tout ? non… Mais dire que tous les magistrats seraient de gauche et laxistes est tout aussi caricatural ! On voit que vous n’avez pas un fils qui fait son droit… Les facs en question en sont pas en effet réputées pour leur gauchisme… Où les groupuscules néo-nazis et autres syndicats étudiants d’extrême droite sont-ils les plus actifs, selon vous ?
    Trouvez donc un autre argument plus valable que la fameuse doctrine des juges rouges, dont on ne sait que trop d’où elle vient…

    J'aime

  2. Le président Sarkozy est en place depuis 4 ans.
    Tout serait de sa faute ?????????????
    Depuis combien d’années la tolérence extrème par tous ces magistrats de gauche, « intolérable & inaceptable »
    envers tous ces délinquants, en oubliant & méprisant tout simplement les victimes, dure ???

    J'aime

  3. A l »attention des Magistrats:Votre devoir est de défendre la veuve et l’orphelin, donc l’innocent et non pas le coupable.
    Lorsqu’un criminel est condamné par un jury populaire de cour d’assises à 20 ans de prison ce n’est pas pour que vous le fassiez libérer à la moitié de sa peine ou alors faites-le en engageant votre pleine responsabilité et en vous rendant complice de ses prochaines exactions et en supportant toutes les conséquences de votre décision.
    Vous vous considérez comme le troisième pouvoir mais ne perdez jamais de vue que le premier pouvoir c’est le Peuple qui le détient (théoriquement et jusqu’au jour où il le reprendra…). Vous vous prenez pour une caste supérieure mais vous n’êtes pas des « intouchables ». Vous êtes au service de la société, des Français, et non à celui des assassins, violeurs, marchands de drogue, braqueurs et j’en passe.

    J'aime

  4. Sarkozy : «Le multiculturalisme est un échec.»

    22h20.

    Interrogé sur le multiculturalisme, Nicolas Sarkozy ne mâche pas ses mots :

    «On s’est trop préoccupé de l’identité de celui qui arrivait en France, pas assez de l’identité du pays.»

    Refusant des communautés vivant les unes à côté des autres, le président évoque la place de l’islam, («un islam de France, pas un islam en France»), rappelant la loi sur la burka et l’interdiction des prières dans la rue, tout en soulignant la nécessité, pour tous, de pratiquer sa religion librement et dignement.

    http://www.leparisien.fr/politique/en-direct-sarkozy-le-multiculturalisme-est-un-echec-10-02-2011-1309495.php

    J'aime

  5. Magnifique texte !
    Qu’ajouter de plus ? Que Sarkozy est un grossier (menteur), un grossier (manipulateur), un grossier (réac’), un grossier (richard). Un grossier tout court.
    Entouré (comme Blanche neige ?) de milliers de nains de la politique.

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.