Denis Robert is not dead

Je me devais de saluer comme il se doit la décision de la Cour de cassation de blanchir totalement et définitivement Denis Robert, le premier journaliste non couché (il l’a payé assez cher…) à avoir révélé l’affaire Clearstream, grâce à un véritable travail d’investigation, le seul à mes yeux qui vaille le nom de journalisme. Les autres ne sont que des relais médiatiques.

Il est heureux de voir qu’en effet, « La Cour de cassation reconnaît ainsi que l’intérêt général du sujet traité et le sérieux de l’enquête conduite par Denis ROBERT autorisaient les propos et les imputations contenus dans ses deux livres et son documentaire ».

Toutes mes félicitations à Denis Robert, qui nous réconcilie avec la haute idée que nous nous faisons du journalisme. En espérant que sa vie puisse reprendre enfin un cours normal, et qu’il va de nouveau pouvoir nourrir son blog

Ce billet a été écrit avec une pensée spéciale (et amicale) pour un autre journaliste non couché, l’ami de Plume de Presse, Olivier Bonnet, qui consacre son billet du jour au même sujet. Toute ma considération. Allez donc consulter sa perception plus circonstanciée que ne saurait l’être la mienne de cette décision judiciaire qui nous va comme un gant… : celui avec lequel nous giflons la nomenklatura médiatique. Et notamment la vipère du causeur, comme la nomme si justement Olivier…. Elle qui soutient si bien les têtes pensantes de notre France déchue, à l’idéologie passéïste et moribonde. Nauséabonde, pour tout dire. J’en trouvais l’inspiration  Maurassienne, dans ce billet là… je n’en  retire rien.

Publié par

GdeC

"Un jour, les successeurs des fascistes d'hier arriveront à vous convaincre que les antifascistes d’aujourd’hui sont vos ennemis ". * électron libre, blogue en sniper, avec une fâcheuse tendance à graviter plus volontiers à gauche (j'ai dit à gauche... Vraiment !). Politique et société, droits humains, défense des libertés fondamentales. #athee #antifa - Lutte contre les discriminations (LGBTQphobies - sexisme - racisme - fat shaming) - Anti-autoritaire ("et avec ça, faut-il vous l'envelopper ?")

8 réflexions au sujet de “Denis Robert is not dead”

  1. oui bravo. Il va enfin pouvoir remettre en vente ses 2 bouquins. Le problème c’est que maintenant les sujets ne sont plus trop d’actualité..

    J'aime

  2. merci à « denis Robert » d’exercer le vrai métier de journaliste….. ! !!ça nous change de tous ces traîne-savattes qui nous informe si peu et qui déforme et transforme le peu d’infos qui font le quotidien de notre vie lles magistrats de la cour de cassation ne s’en sont pas laissés compter pour une fois ! ! ! ! merci à « l’écho de la gauchosphère » que je découvre avec plaisir ! ! ! j’ai également signé les pétitions et soutenu la cause d’Olivier Bonnet ! !! … bon courage à ces deux journalistes…. et bien amicalement à votre équipe ! ! ! parlott »

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.