La révélation politique de l’année

.

Procès du 7 mars : Chirac se veut combatif

3 réflexions sur “La révélation politique de l’année

  1. « …. il y a quinze jours ou trois semaines … »

    On est bien parti avec un ministre de la défense qui a la mémoire courte et ne tient pas à jour son agenda

    J'aime

  2. … J’ai comme l’impression qu’on considère un peu la gauche comme une secte de héros de l’humanité en croisade (« athée ») contre des démons sanguinaires venus tout droit de l’enfer. Veuillez m’excuser si je suis un peu brusque mais, étant plutôt du centre et de valeurs plus traditionnalistes je ne peux que me sentir brusqué à la lecture de ce genre de choses. Etre de gauche je ne crois pas que ça veuille dire faire voeu d’honnêteté, de transparence et de chasteté. Ce n’est pas contre vous: des abus (parler de « brebis galeuses » ne fera jamais un bon effet dans quelque parti que ce soit, et ça s’est vu dans les deux extrêmes politiques qui se ressemblent énormément), ce sont choses qui sont pour le coup à minimiser dans toute la mesure de ses forces. Bridez-vous un peu, car en incitant à la haine de tout ce qui n’est pas la gauche vos raisons sans doute bonnes passent pour un discours démagogique comme on en entend trop. Merci si vous avez pris la peine de lire ce message, car je souhaite bien faire, et excusez-moi s’il s’avère que je suis hâtif dans mon jugement.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.