De l’inefficacité politique par les faits de N. Sarkozy

 

O+O = la tête à Sarko !

.

Comme je viens d’apprendre par le Canard enchaîné d’hier que le gouvernement Sarkozyste promulgue des lois dépourvues d’effets, peut-être devrions-nous arrêter de nous battre contre un fanfaron, chantre de l’efficacité politique, qui se révèle en fait chaque jour un peu plus être ce fantoche, champion hors catégorie des tartufferies en tous genres, qui dit ce qu’il veut faire mais ne le fait jamais ?

 

Pourquoi donc est-ce que j’écris cela ? Parce qu’ un rapport du Sénat récent vient de porter à notre connaissance par l’intermédiaire du valeureux volatile une proportion inédite ( et inquiétante pour l’exercice normal d’une démocratie) d’absence de décrets d’application pour 32 des 59 lois votées lors du dernier exercice parlementaire, soit entre octobre 2009 et octobre 2010. Quelques exemples :

-Grenelle de l’environnement : 2 décrets sur 172

-Lois sur la sécurité : 2 décrets sur 19 pour la loi sur la pénitentiaire, 0 pour la loi sur la récidive criminelle, 1 sur 2 pour la loi sur les violences en groupe…

Cependant, comme le canard en rit, le gouvernement sait toutefois parer au plus pressé puisqu’il a déjà promulgué 25 des 30 décrets de lois sur les… paris en ligne, en 5 mois ! Bravo, Nicolas, tu es vraiment… l’as des as !

Un tel sens des priorités nous ébaubit