une invasion de putois rue de solférino…

 

En fait, après enquête,  nous avons retrouvé l’origine de l’odeur pestilantielle qui règne en ce moment au parti socialiste…

Grâce à Europe 1, que je n’écoute pas (je dois cela au tri si pertinent de mes alertes google actualités…), qui elle-même ne fait que relater une information provenant du Nouvel Obs (le point commun ? Olivennes… et ses accointances évidentes avec Sarko…),   je suis tombé sur le communiqué d’une association que je ne connaissais pas, l’Assaut, qui se définit (quelle prétention !) comme « la force de frappe du socialisme ».

 On aimera à supposer qu’il s’agira en l’espèce du socialisme originel (et dans ce cas là, je veux bien en être… quoique. La collectivisation de la propriété, surtout individuelle, me pose question…), et non pas de ce parti qui se l’est accaparé et prétend en faire son fond de commerce aux prétentions si monopolistiques à gauche, en termes de conquête du pouvoir, puisque c’est de cela dont il s’agit essentiellement, qu’il renvoie les tenants d’un autre mode de pensée dans leur prétendu archaïsme et leur confidentialité électorale. Comme si cet argument avait valeur de vérité ultime : le résultat des urnes. Et donc, Sarkozy, une évidence ? Il fut un temps où ils étaient bien peu nombreux, ceux à penser que la terre n’était pas plate… Avaient-ils raison pour autant ?

 Mais je m’égare… Voilà donc que cette association à l’appellation si guerrière vient de nous pondre un gentil petit communiqué qui demande très clairement et instamment l’exclusion de Manuel Valls du parti socialiste. Quelle bonne idée ! Mais pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? Et si on excluait également Guérini (comment, ce n’est pas encore fait ?), Sylvie Andrieux, René Teulade (pour leurs affaires douteuses…), DSK et Lamy pour leurs collusions avec ce libéralisme outrancier que je dénonçais hier… voir avec Sarkozy pour l’un d’entre eux, puisqu’il a approuvé sa réforme des retraites… Ce qui est bien du même registre que la remise en cause des 35 heures par Valls, qui manifestement bénéficie d’un étrange don de prescience (aurait-il des amis de droite ? 😉 Roland Dumas et ses amitiés particulières (en plus de ses casseroles) ou ses déclarations d’un goût douteux, etc etc etc (si vous en connaissez d’autres, merci de me les signaler en commentaires, et je complèterai le billet au fur et à mesure, vive l’interactivité !).

 Et puis aussi, tant qu’on y est (je vois  après coup que je ne suis pas le seul à avoir eu cette idée…Mais bon, lui ne compte pas, il est de droite) Royal, Hollande et Aubry pour les mêmes raisons que Valls (le communiqué de Jean-Laurent Lastelle, président de l’association l’Assaut,  en parle aussi… la Royale flotte mais ne coule pas ! Malgré ses nombreuses incartades… Les gars de la marine veillent !).

 Va plus rester grand monde au PS. Entre les transfuges du gouvernement, ceux qui se barrent à Europe Ecologie et les aigris d’un  socialisme qui n’en est plus un, ceux qui restent feraient mieux s’ils veulent encore un peu de gauche dans leur caviar (ou pas)  de venir (vite !)   nous rejoindre … pour agir plutôt que de subir les lois du libéralisme triomphant.

Résistance !

.

9 réflexions sur “une invasion de putois rue de solférino…

  1. Cher blogueur,
    Je vous remercie de relayer, même dans un esprit critique (on adore la critique, la colère et la révolte) notre petite tribune de ce matin. J’aime beaucoup votre blog, votre ton, et votre désir de rendre au socialisme l’odeur de poudre qu’il a perdue.
    Je pense que l’on mène un combat commun, tenons-nous au courant!
    A très vite j’espère,
    Jean-Laurent

    J'aime

  2. Merci Monsieur ! Mais dites moi… Faites moi l’honneur de répondre à la question implicite contenue dans ce billet, au début : êtes vous au ps, ou bien… ?

    J'aime

  3. Je les déteste tous
    « Je ne hais personne, mais je les déteste tous ! »
    Tous les prétendants sans l’ombre d’une exception…
    Parce que parmi eux, les meilleurs sont les pires…
    Ils vous rendront peut-être heureux… mais certainement pas dignes d’être heureux…
    Chacun d’entre eux dispose d’un double pour jeter un trouble dans les esprits
    et vous empêcher de voter pour de bon.
    http://www.tueursnet.com/2011/01/je-les-deteste-tous/

    J'aime

  4. Et si, au lieu de ça, tous ceux qui sont au PS et qui veulent construire à gauche se tiraient et laissaient toute cette engeance grenouiller de concert?
    Ils créeraient un parti tout neuf, tout propre et l’appelleraient Parti Socialiste de Gauche, PSG, quoi … Ah, zut, ça existe pas déjà, ce truc?
    En tous cas, de l’extérieur, on ne peut pas demander au PS d’exclure ceux qu’on estime ne pas être dignes de se dire socialistes. D’abord, parce que c’est leur cuisine interne et ensuite, si nous étions écoutés, ça ferait un gros déplacement de foule.
    Et on les mettrait où, ces colis encombrants?
    Pas à l’UMP, tout de même: la cour est déjà pleine!
    C’est bien compliqué, tout ça.

    J'aime

  5. Oui, je suis au PS, même si je suis entièrement d’accord avec votre diagnostic. Je suis au PS car je ne parviens pas à laisser l’incarnation de cette notion de socialisme à M. Valls et tous ces barons locaux qui ont intérêt, pour sauver leur petite existence médiatique et leur petit pouvoir féodal, à perdre les élections nationales. Je suis convaincu que l’on gagnera de nouveau en suivant votre ton, et non le leur.

    J'aime

  6. @jean-laurent : merci pour votre honnêteté, votre sincérité et votre franchise. Celles -ci vous honorent et font de vous à mes yeux un interloctueur à présent crédible. J’aurai grand plaisir à l’avenir à dialoguer avec vous, virtuellement ou concrètement, de visu… Mechtoub !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.