Elle voit des minarets partout

Bien qu’elle ne soit pas ma tasse de thé (j’ai horreur du thé), depuis qu’elle a quitté le harem idéologique  de Nicolas – qui cherchait certainement à se donner bonne conscience par la présence dans son gouvernement de certaines femmes de minorités ethniques bien visibles –   Rama Yade a retrouvé sa liberté de parole critique… et elle a tout à fait raison de s’en prendre au positionnement de Copé face au FN.

 Je suis quant à moi particulièrement choqué par ce qui se joue actuellement sur la scène du théâtre politique français, comme je l’ai fait savoir sur le blog de certains.

 Ce fait si évident que la majorité des débats politiques actuels  ayant une forte visibilité médiatique tournent autour de thèses extrémistes nauséabondes et que ce soit le FN – même à travers une blonde soi-disant plus mesurée que son père – qui semble mener la danse, cela m’est franchement insupportable.

 Ainsi, quand je vois un Benoît Hamon se sentir obligé au nom de son  parti de prendre position (c’est le cas de le dire…) sur le sujet des prières dans la rue, cela m’apparaît d’autant plus surprenant que ce phénomène anecdotique, qui n’a force que de symbole et simple chiffon rouge pour rameuter les grenouilles,  ne découle lui-même que des déclarations de l’égérie du parti fasciste, sorte de walkyrie a la voix gutturale qui n’a de féminin que le e de son prénom. Sinon, avec des propos aussi ignobles, on lui ferait vite sauter le pompon, quand bien  même il serait rouge…

 Plus sérieusement, j’ai lu quelque part sans pouvoir en retrouver la trace que si le nombre de mosquées étaient suffisantes, les gens n’auraient pas besoin de prier dans la rue, et cela me semble frappé du sceau du bon sens, qui dans ce genre d’histoire est la vertu la moins partagée du monde, tant il est fait appel à profusion (derrière le champion en la matière, Sarkozy), à l’émotionnel, et que l’on tance tant l’irrationnel en chacun d’entre nous. Alors que la vérité est ailleurs.

 Cela ne passera pas par moi. Les vrais débats, de profondeur, que nous devons avoir aujourd’hui sont-ils plus volontiers la place de l’Islam en France (je ne dis pas que ce débat ne doit pas voir lieu, entendons nous bien… mais pas en ces termes stigmatisants qui attisent la violence et le rejet) que le chômage, la précarisation généralisée, la pauvreté qui touche de plus en plus de français, et jusque chez les travailleurs eux-mêmes ?

 Le vrai débat, n’est-ce pas la place de l’être humain dans notre société, les valeurs que nous défendons, qui ne sont pas forcément en rapport avec l’identité nationale agitée par d’autres, mais bien plutôt un modèle économique dont découle les fléaux dénoncés ci-devant, dont il s’agit de changer le formatage pour que nous soyons enfin débarrassés de ce culte de l’argent roi, et de la cupidité érigée au rang de vertu internationale pour le plus grand malheur de la plupart d’entre nous qui n’en touchons jamais les bénéfices ?

 Qu’on arrête donc de courir après les voix du front national, en se persuadant que le peuple est derrière (mais lequel ?), alors que la plus grande partie du peuple est bien peut-être davantage derrière l’abstention, qui va dans certaines élections jusqu’à friser les 65 %,  et mine notre démocratie, alors qu’il suffirait d’un projet politique motivant et innovant pour reconquérir plus sûrement ce peuple là qui attend tout simplement… qu’un autre monde soit possible.

 

..

13 réflexions sur “Elle voit des minarets partout

  1. Bonjour,

    Votre discours est grotesque.

    Si la fille Le Pen dit qu’il neige sur votre blogue , vous le nierez par « antifascisme ».

    Jusqu’où justement êtes-vous prêt à aller par antifascisme ?

    Parce que le projet totalitaire coranique est prêt , lui , à vous emmener très loin …

    Fraternellement.

    PS:Sur le projet économique des musulmans vous aurez des surprises.

    Lisez celui des « Frères musulmans »-UOIF égyptiens ou du PJD-MRAP marocain.

    Madelin est leur copain !

    J'aime

  2. Tu vois GDC, je doute de plus en plus « qu’un autre monde soit possible ». Tu sais toi, ce que veulent « les gens »? Du fric? Des grosses bites? des gros seins? Pas de ride? Un 4×4? Une grande maison? Une belle gonzesse avec un p’tit cul? Ressembler aux imbéciles du showbiz qu’ils adulent? …. Notre monde ne traverserait-il pas une période de carence existencielle? De vide philosophique, entretenu par ces détenants du capital très minoritaires et si manipulateurs? Ou avons nous chacun une part de responsabilité dans ce qui arrive à notre siociété avec laquelle nous nous évertuons à entrtenir des relations ambivalentes, comme un enfant en bas âge avec sa maman…? Je l’aime cette société et puis parfois, je la déteste… Mais n’est-elle pas finalement le pâle reflet de notre absurde condition humaine?
    Mais bref, cesse de questions… Crois moi, GDC, il y a plus de « gens » que tu ne l’imagines qui abhorrent les juifs, les pédés et les arabes… Autour de toi… Ceux qui ne donnent jamais leur avis… Qui se disent de gauche parfois… Use de maïeutique, transforme toi en Socrate subtilement intrusif et tu verras…

    J'aime

  3. @le concombre : ça tombe bien, autant l’avouer dès à présent : je suis un juif originaire d’Algérie ou du Maroc (au choix), homosexuel, et en plus… gauchiste ! J’ai donc en cemoment bien des choses à défendre… qu’on se le dise !

    @Laïque : nous n’avons vraiment pas la même conception de la laïcité. la mienne (qui reste encore àdéfinnir, je le ferai à l’occasion d’un prochain billet car j’en éprouve profondément le besoin) est un peu plus tolérante et ouverte. Ne pas confodnre lacité et anti-cléricalisme bête et méchant. Voire discrimant… quand ce n’est aps ouvertement raciste et xénophobe.

    par ailleurs, quand tu signes « fraternellement », je te l’interdis : je ne vois aucune fraternité dans ce que tu écris. Nous ne sommes certainement pas frères… Tu es mon adversaire, etpicétout. Et puis, aie le courage de tes propos en disant qui tu es…

    J'aime

  4. Oh! La vache! Ca aurait pu être pire GDC!!! T’aurais pu être noir et borgne ( en plus) !!! Tu vas attirer tous les fachos du net!!! (à prendre au second degré… Je précise, car ton blog commence à être mal fréquenté… LOL).
    Malheureusement l’altérité fait peur… Tu vois, quand je vois un juif, un chrétien, un (ou une )homo, un musulman se faire maltraiter, je vois d’abord et avant tout un être humain qui souffre. Pendant la seconde guerre mondiale, les nazis n’ont pas exterminé 6 millions de juifs, mais 6 millions de femmes, d’enfants et d’hommes…
    Alors même si je ne suis pas juif, pas homo (enfin pour le moment… lol), pas musulman mais parce que tout simplement je suis un être humain qui croit en certaines valeurs humanistes (et qui y tient…), je me dois d’être solidaire de ces gens que des systèmes moralements défaillants, et vers lequel le notre tend, veulent déchoire de leurs droits fondamentaux d’êtres humains.

    J'aime

  5. Mon commentaire sur la position lamentable du PG sur la question. Comment peut-on etre de gauche et approuver toutes les lois islamophobes, se réjouir du licenciement d’une salariée pour port de voile et clamer que « bien sûr » (c’est le « bien sûr » qui me frappe comme si c’était une évidence pour tous) la prière dans la rue doit « cesser ».
    http://le-nouveau-poireau-rouge.blogspot.com/2010/12/le-parti-de-gauche-et-la-laicite-ou.html

    J'aime

Les commentaires sont fermés.