Selon que tu seras puissant ou misèrable : bon appétit !

et pas seulement fiscal, comme nous allons le découvrir ci-après.

 

..

Comme c’est dimanche, je vous invite à déjeuner… ou à dîner, selon le moment où vous lirez ce billet. C’est ici que ça se passe, pour le dîner du siècle¹, avec le concours toujours aussi précieux de Patrice Leclerc et de sa photothèque du mouvement social, bien utile par les temps qui courent… en lesquels d’aucuns sont aux abois pour financer leur maigre retraite… à l’aide de quelques photos. Quoi ? 405.000 euros par an ? Et alors ! Question de standing !

 

Pour ce qui nous concerne, n’est-ce pas Patrice, nous irons donc manger des pâtes et un steak haché, arrosé d’un ptit coup de rouge à deux/trois euros (c’est quand même bien dimanche !). Et on saucera avec un chti bout de baguette bien française. Bon appétit !

Du moment qu’on est entre amis… « Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ai l’ivresse » !


¹ Photos sur le dîner du siècle dont vous aurez pu remarquer, pour les lecteurs attentifs, qu’elles portent la signature de Michel Soudais, de Politis. Rendons à César… ce qui est à Michel ! Via Patrice. Merci à tous les deux.

..

4 réflexions sur “Selon que tu seras puissant ou misèrable : bon appétit !

  1. Le temple de la  » bien-pensance  » ou ils se cotoient tous , sans complexe , sans même soupçonner le moindre conflit d’intêret .. Là ou la ploutocratie prend le pas sur la démocratie ! ..
    Pauvre France ! …

    Et çà fait longtemps qu’il existe ce bal des faux culs !

    J’aime

Les commentaires sont fermés.