L’homme du Siècle

 

 

Source wikimédia : les compteurs d’argent, Nancy.

..

FMI/PS : même combat ?

 … Où l’on apprend, grâce à INFO-ESPRESS, que DSK, homme de gauche sans conteste possible et de manière totalement irréfutable  (la preuve, sa femme le crie sur tous les tons et n’importe quel toit !) est à l’origine de nombreux programmes, conventions, projets, forums, et autres idées lumineuses du PS.

 Comme je l’écris en commentaires chez Danactu, peut-on se permettre de courir une deuxième fois le risque de se tromper, en élisant une fois de plus un homme de réseaux pas forcément très…  populaires ?

 Un autre président des riches en perspective ? Encore un illustre représentant de cette oligarchie que nous sommes de plus en plus nombreux à rejeter ?

 Je me demande quelle forme prendra mon prochain bulletin de vote, à la prochaine présidentielle… et la prochaine urne pourrait fort bien se montrer plutôt funéraire pour notre démocratie.

 Rendre le pouvoir au peuple, par le peuple, et pour tous, et non pas quelques uns, voilà la seule voie utile aujourd’hui, quelle que soit la forme que cela prendra. Le contexte le réclame fortement. Et ceux qui ne le comprennent pas pourraient bien se prendre une belle baffe de réalité dans la tronche un beau jour au coin d’une rue…

 Et pas forcément un grand soir.

..

 Un avis plus fouillé sur la question :

@rrêt sur images

Le blog à Méluche

et tant d’autres sources que je ne saurais les citer toutes… Dont moi (on est jamais si bien servi que par soi-même, et puis pourquoi réinventer ce qui existe déja..) :

– Titine et DSK : une certaine idée de la gauche

il nous faudra plus qu’une grève pour faire plier ces fous

Dominique nique nique… et de Nicolas je suis si las.

Libéralisme pas mort, théâtre suit : aujourd’hui, DSK

Et maintenant, rions un peu des méfaits de l’humour…    (avis à tous les racistes de la terre : noir, l’humour, forcément noir :  je l’aime ainsi  !!!).

 

..

13 commentaires

  1. Analyser la neurose n est pas « faire table rase du passe » mais , n est pas non plus assume que le future passe uniquement par le vieux systeme.
    Je ne suis pas nee de la derniere pluie, et des promesses de kermess ,j en ai vue passer!
    La democracie directe ne viendra pas « d en haut », mais de sa necessite evidente face a a systeme rigide en decomposition incapable d agir adequatement a nos veritable besoins humains.Elle est deja la, en germe, sous jassante.Les politiciens seront les derniers a le comprendre!.

    J'aime

  2. Pour info les primaires ont été et restes ouvertes à tous les partis à gauche mais le Parti de gauche par exemple a toujours refusé de participer (idem pour le PCF)…plus facile de se faire élire candidat avec 10 000 adhérents qu’avec deux millions de sympathisants pas forcément politisés…

    Le PS parle d’économie de marché pour une partie du secteur marchand qui peut tout à fait obéir à la loi de l’offre et de la demande sans intervention étatique (c’est par exemple le cas des produits de hautes technologies). Pour autant ce n’est pas le cas des services publics et de certaines ressources comme l’énergie ou l’alimentation. Ça n’est pas n’ont plus contradictoire avec une réflexion plus globale sur la vie d’un produit et les possibilité de faire évoluer le système de consommation et notre rapport à la consommation (propriété collective, location à la place de la propriété, échanges de services, troc etc..)

    Enfin ca n’empêche pas de favoriser l’économie sociale et solidaire ou d’autres formes d’économie comme le troc, ce qui se fait de manière très développée à Lille chez l’affreuse libérale Martine Aubry, ses 35h et sa proposition d’une société post-matérialiste basée sur d’autres valeurs que l’acquisition des biens…

    Autre exemple, en Meurthe et moselle, les affreux libéraux du PS au conseil général ont adopté une tarification sociale dans les cantines des collèges, résultat: + 93% de gosses qui vont manger à la cantines pour le collège qui dépend du haut du lièvre, encore une politique libérale ? Être au PS ou à l’UMP ca change rien ?

    C’est trop simple de se limiter à une critique PS = parti libéral = Sarkozy. Pour moi c’est du même niveau que dire Mélenchon = le Pen. C’est idiot.

    J'aime

  3. J’ai fait pour vous une petite analyse combinatoire… Pour que la grisaille politique ne vire pas au noir ! Quatre catégories pour identifier notre cavalier expatrié : Le cavalier qui joue… Le cavalier qui ne joue pas… Le cavalier qui est sérieux Le cavalier qui n’est pas sérieux Je ne vous déclinerai pas son profil psychologique, ce n’est pas très chic ! Néanmoins, je vais vous révéler ses tics, ses tocs ou ses tells ! Ne me dites surtout pas : What else ? Ici , n’est pas écrit CAFTEUSE ! One : Le cavalier qui joue : ne dit jamais ce qu’il veut… et ne fait jamais ce qu’il dit. Two : Le cavalier qui ne joue pas : ne fait jamais ce qu’il veut, mais toujours ce qu’il peut. Three : Le cavalier sérieux : fait toujours ce qu’il faut, et dit toujours ce qu’il fait. Four : Le cavalier non sérieux : ne fait jamais ce qu’il faut et ne dit jamais ce qu’il fait. Sachant que nous n’en savons rien. DSK ne nous dira jamais qui est qui ?
    http://www.tueursnet.com/index.php?journal=Balle%20de%20DSK

    J'aime

  4. @back2basics : je me vois mal, quel que soit le candidat, qui demeurera PS, et non d’un autre parti qui représenterait mieux la gauche, voter pour quelqun dont le parti n’a toujours pas renoncer à obéïr aux diktats de l’économie de amrché, sachant que la plupart des documents programmatiques sur el volet économique ont été réalsiés sous l’égide de DSK, qui ne donne pas tort à Sarkozy quant à ses orientations, notamment sur la réforme des retraites, à ma connaisance. Donc, voter pour Aubry, DSK, Moscovici ou je ne sais qui reviendra en final à voter pour un parti par définition libéral, orientation politique que je récuse dans la mesure où c’est justement ce genre de politique qui a créé la crise financière, dont les causes n’ont toujours aps été traitées (nid ‘ailleurs vraiment comprises collectivement, malgré les enseignements de Lordon, de Généreux, et d’autres… Veux-tu donc que je vote pour celui qui a le bonnet blanc ou pour celui qui porte un blanc bonnet ? Désolé, le mien est rouge.

    @babelouest : se référer au commentaire ci-dessus. Même Filoche (qui de toute façon ne sera pas élu, et dont je ne comrpends pas qu’il fasse encore le choix de rester au PS plutôt que de rejoidnre le front de gauche) n’infléchira pas seul cette orientation de politique économique centrale dans le débat à mes yeux. Tout au plus peut-il infléchir très légèrement certains dossiers vers plus de prise en compte de certaines dimensions sociales qu’il maîtrise. Pourtant, j’ia beaucoup de considération pour le()s combat(s) de ce Monsieur gérard là.

    @antiphonsgarden : le système est corrompu, certes, je suis d’accord? Cela se vérifie (un peu trop) tous els jours. Contribuons à l’assainir en proposant. Tu en dis quoi ? Tu es où ? Tu tends vers quoi ? Faire table rase du passé, cela se nomme le totalitarisme, quand bien même se revendique-t-il d’une inffluence anarchiste/libertaire, communiste ou alternative. Par contre, on peut rendre le pouvoir au peuple en lui proposant un mode d’entrée dans le débat politique plus accessible, comme la proposition de constituante d’une année propsoée par le front de gauche à laquelle pourraient participer tous ceux qui le souhaitent. Et qu’à l’issue des élus n’en provenant pas mettent en oeuvre les recommandations, projets et programmes qui en ressortent.

    J'aime

  5. Il y aura toujours la possibilité de voter pour Gérard Filoche ou Marie-Noëlle Lienemann, s’ils se présentent aux primaires du PS. Sinon, sans eux le PS n’aurait plus aucun rapport avec la gauche. Seul le Front de Gauche représente encore quelque chose. Mais les médias feront tout pour le marginaliser, alors qu’il est notre seule chance.

    Quant à DSK, il rivalise avec Sarkozy pour la dangerosité. Voilà. Ce qui veut dire qu’au second tour, si le hasard des urnes les laissait seuls en présence (et non face à face), j’aurais tout autre chose à faire qu’à me déplacer au bureau de vote.

    J'aime

  6. Ça tombe bien il y aura des primaires ouvertes organisées en 2011 donc si tu ne veux pas de DSK (si il est candidat) il suffira de voter pour faire en sorte que qu’il ne représente pas le PS en 2012…

    Et si les Français ne veulent pas de lui ils pourront faire de même car tout le monde pourra participer à condition de verser un euro pour l’auto financement du processus et de s’engager sur des valeurs de gauche. Ainsi la démocratie parlera et avec un minimum de 2 millions de personnes qui participeront le choix du candidat sera claire et assis sur une légitimité démocratique autrement plus forte qu’avec les seuls adhérents d’un parti.

    Ainsi la démocratie parlera, pour ma part il n’emporte pas ma préférence…

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.