Français : laissez-vous tondre sans râler (c’est la faute à la gauche !)

 

source ici

..

Après les retraites, demain, la sécu…  Je vous avais  prévenu : ces réformes ne sont pas pragmatiques, mais idéologiques : une déconstruction  méthodique de tous nos acquis, si durement obtenus.

 

Toujours ces lassants tours de passe-passe du nain teigneux qui nous gouverne, qui agite de la main gauche le spectre des retraites, histoire de faire pleurer ses pauvres amis riches dans leurs chaumières (alors qu’il a si bien et si longuement soufflé sur les braises), pendant que sa main droite elle nous prépare tout à fait autre chose de pourtant tout aussi grave

  Quelques autres raisons d’être en colère (en plus de la réforme des retraites) :

 –         Le PLFSS, projet de loi de financement de la sécurité sociale, qui passe demain devant nos chers députés… Au menu : Baisse du prix de certains médicaments, des dispositifs médicaux et des tarifs des radiologues et des biologistes,  tentative d’extorquer 1,2 milliard d’euros  sur le dos du secteur médico-social, passage de 91 à 120 euros du plancher au delà duquel les patients ne paient plus 20% de la facture à l’hôpital… (Liste non exhaustive…). Vous en voulez encore ?  Pour la branche Familles (CNAF) : Suppression du caractère rétroactif du versement des aides au logement, versement de l’allocation de base de la prestation d’accueil du jeune enfant (PAJE) non dès le jour de la naissance mais le mois suivant… Continuons donc dans cette logique désastreuse d’économiser du pognon sur le dos des pauvres plutôt que sur ceux des riches, et la France ira beaucoup mieux…

 –         L’augmentation de l’électricité : du jamais vu ! 7 % en 6 mois ! Cause avancée : le développement mégawattique de l’utilisation de panneaux solaires… qui oblige l’Etat à cracher au bassinet pour soutenir cette production moins concurrentielle… On y perd son latin !

 –         L’augmentation des PV de stationnement de 11 à 20 euros.

 –         L’affaire Bettencourt/Woerth toujours pas résolue, avec un dernier rebondissement sous forme de curieuse coïncidence… pendant que la seule juge qui tentait encore de faire son travail jusqu’au bout de ce dossier se voit subitement soumise à de bien curieuses pressions… Le tout s’enlisant dans un marécage judiciaire dans lequel même un  expert des profondeurs du système judiciaire n’y retrouverait pas ses petits… A qui profite cet étrange brouillage de cartes de nature à noyer si rapidement le poisson ?

 Quant aux sondages qui tentent de cerner le degré d’incandescence de l’opinion : dilution de brouillard… et manipulation des masses.

 

  Continuez à dormir en paix, braves gens. Le national sarkozysme veille sur vous. Et ses intérêts. Les vôtres, il s’en contrefout manifestement.

 Une caste est là au pouvoir qui n’a qu’un seul but malgré ses (même pas) brillants discours : s’enrichir.    Président compris.    C’est triste. Et révoltant.

 « dis papa, c’est quoi la démocratie ? »

 …. SIC (coupé, censuré, black out).